• Gate 7

1922 -2022 : l'aéroport de Marseille Provence fête ses cent ans et prépare l'avenir

Dernière mise à jour : 13 nov.


Paris le 22 Octobre Le 22 octobre 1922, un premier vol vers Toulouse décolle de la toute nouvelle piste du port-aérien de Marignane. Un siècle s’est écoulé depuis. Une formidable occasion pour replonger dans l’Histoire avec un grand H. Dans celle de l'aéroport bien sur i, et plus généralement, dans celles des femmes et des hommes qui ont contribué à faire de l’aéroport Marseille Provence ce qu’il est aujourd’hui : le deuxième aéroport régional en France avec la plus forte dynamique de reprise en sortie de crise et, avant tout, une « porte » au service de son territoire.





De très nombreux événements ont été organisés hier sur la plateforme provençale avec notamment la présence des voltigeurs de l’armée de l’air avec un hélicoptère sécurité civile avec hélitreuillage, d'un Super Puma d’Airbus Helicopters et de Francky Zapata.



Retour en images sur les dates clefs de l'aéroport de Marseille Provence encore communément et affectueusement appelé par beaucoup "Marignane".







A l'Aéroport de Marseille-Provence l'histoire s'écrit également au futur avec le projet coeur d'aéroport qui réinvente la plateforme et la prépare pour un nouveau siècle d'histoire.


Coeur d’aéroport, c’est le projet de construction d’un bâtiment qui reliera les halls existants du terminal 1 de l’aéroport Marseille Provence. Ce bâtiment se situera sur une zone de l’aéroport déjà imperméabilisée et permettra de restructurer l'ensemble du terminal, en mutualisant les principales fonctions aéroportuaires, en mettant aux normes le système de contrôle bagages pour améliorer, in fine, la qualité de service et la satisfaction passager.


La livraison de ce bâtiment dont les travaux ont déjà commencé et sont visibles pour les passagers qui fréquentent la plateforme est prévue pour mai 2024.





Coeur d'Aéroport c'est un terminal labellisé Haute Qualité Environnementale "Très performant", qui permettra de rattraper le retard compétitif pris par rapport aux grands aéroports régionaux français, de répondre aux dernières exigences réglementaires en matière de sûreté, et d’anticiper les futures normes et protocoles de sécurité sanitaire aéroportuaires. Tous ces éléments mis en commun permettant d’augmenter la qualité de service aux passagers, sans développer la capacité de l’aéroport.

Christophe Chouleur pour Gate7


175 vues