• Gate 7

Air France-KLM renforce ses engagements en matière de développement durable

Paris le 27 octobre 2022 - AirFrance-KLM renforce ses engagements en matière de développement durable et signe d’importants contrats d'achat de carburant d’aviation durable (SAF)


Pionnier et leader dans l'utilisation du carburant d’aviation durable (SAF), le Groupe Air France-KLM réaffirme son engagement en faveur d'un secteur aéronautique plus durable et franchit une étape décisive. Le Groupe a signé une première série d'accords d'approvisionnement pour couvrir les besoins en SAF de ses compagnies pour les années à venir.

Les accords signés prévoient la fourniture d'un volume total de 1,6 million de tonnes de carburant d’aviation durable entre 2023 et 2036, évitant ainsi l’émission de 4,7 millions de tonnes de CO₂ par rapport à l’utilisation de carburants fossiles, sur l’ensemble du cycle de vie.


Air France-KLM renforce ses engagements en matière de développement durable #gate7
Air France-KLM renforce ses engagements en matière de développement durable

Les premiers partenaires d'Air France-KLM sont :


- Neste : pour la fourniture d’1 million de tonnes de SAF sur la période 2023 à 2030.

- DG Fuels : pour la fourniture de 600 000 tonnes sur la période 2027 à 2036.


Des discussions sont en cours avec d'autres fournisseurs en vue d'établir progressivement un réseau diversifié capable de répondre aux besoi

ns en carburant durable au niveau mondial.

Pleinement engagé dans la réduction de son impact environnemental, le Groupe Air France-KLM vise à réduire ses émissions de CO₂ par passager/km de 30 % d'ici 2030 par rapport à 2019 - un objectif qui a été soumis à l’organisme indépendant SBTi. Sa trajectoire de décarbonation passe par l’incorporation de 10 % de SAF d'ici 2030, mais également par le renouvellement de la flotte et l'éco-pilotage. Ainsi, ces contrats constituent une étape importante car ils représenteront environ 3 de ces 10 % d’incorporation.

En s'engageant dès maintenant sur des achats de carburants d’aviation durable, Air France-KLM soutient le développement de filières de production. La production à l’échelle mondiale reste très faible (en 2021, la production de SAF représentait 0,01 % de la consommation mondiale de kérosène), ce qui se traduit par des prix 3 à 4 fois supérieurs à ceux du kérosène. En augmentant la demande, Air France-KLM entend jouer un rôle dans le développement des chaînes de production nécessaires pour permettre une large adoption du carburant durable à horizon 2030.

Ces contrats significatifs d’approvisionnement sont essentiels dans le cadre de la trajectoire de décarbonation du Groupe Air France-KLM. D’autres engagements environnementaux viendront s’y ajouter dans les années à venir (nouveaux contrats d’approvisionnement en SAF, R&D sur les e-carburants ou les hydrogènes, captage direct avant stockage du carbone dans l'air (DACCS), etc.).

Cependant, l'objectif de zéro émission nette en 2050 ne pourra être atteint que si tous les acteurs publics et privés s'engagent ensemble à réussir cette transition. Ce soutien pourrait prendre la forme de mécanismes incitatifs, tels que ceux déjà en vigueur aux Etats-Unis, notamment dans l'Etat de Californie.

« La décarbonation est le plus grand défi qui s’impose au transport aérien. Air France-KLM active tous les leviers disponibles pour réduire son impact environnemental : renouvellement de la flotte, éco-pilotage et utilisation accrue de carburants d'aviation durable certifiés", a déclaré Benjamin Smith, Directeur général d'Air France-KLM. "Les contrats que nous venons de signer incarnent notre engagement à long terme en faveur du développement de filières de production de SAF dans le monde. Et cela, au bénéfice de l’industrie dans son ensemble. Nous sommes impatients de travailler avec Neste et DG Fuels, avec lesquels nous avons établi de solides partenariats qui ouvriront la voie à la création d'un réseau mondial de fournisseurs capable de répondre à nos besoins futurs ».

Le carburant d’aviation durable, un levier essentiel pour réduire l'impact environnemental du secteur aérien

Les carburants d'aviation durable constituent l'un des leviers les plus prometteurs pour réduire les émissions de CO₂ de l'aviation. Les SAF peuvent réduire les émissions de CO₂ de 80 % en moyenne par rapport au carburant conventionnel sur la base du cycle de vie et ne nécessitent aucune modification des moteurs. La génération actuelle de SAF peut être fabriquée à partir d'huiles de cuisson usagées, de déchets ou de résidus agricoles et forestiers. À l'avenir, des carburants d'aviation synthétiques durables seront également disponibles, fabriqués à partir d'hydrogène et de carbone capturé dans l’atmosphère.

Air France-KLM a mis en place une politique d'approvisionnement stricte et s'engage à n'acheter que des SAF qui n'entrent pas en concurrence avec l'alimentation humaine ou animale, qui sont certifiés RSB ou ISCC+ pour leur durabilité et qui ne sont pas produits à partir d’huile de palme.

Air France-KLM incorpore déjà jusqu’à 1 % de SAF sur ses vols au départ de France et des Pays-Bas, afin notamment de se conformer à la législation française en vigueur depuis janvier 2022.

Air France-KLM, pionnier et leader dans l'utilisation de carburant d’aviation durable

Le Groupe Air France-KLM investit depuis plus de 15 ans dans l'expérimentation et l'utilisation de carburant d’aviation durable. En 2011, KLM a effectué le premier vol commercial au monde partiellement alimenté en SAF, tandis qu'Air France a lancé en 2014 la "Lab Line for the Future", une expérience de deux ans au cours de laquelle 78 vols entre Paris-Orly et Toulouse et entre Paris-Orly et Nice ont été partiellement alimentés en carburant d’aviation durable.

Air France-KLM soutient également le développement d'une filière de production en France et aux Pays-Bas. En 2020, Air France a collaboré avec Airbus, Safran, Suez et Total pour favoriser l'émergence d'une filière de production de SAF en France. L’année suivante, Air France a effectué son premier vol long-courrier alimenté par du SAF produit en France, tandis que KLM a effectué le premier vol commercial au monde avec du carburant synthétique produit aux Pays-Bas.

En juin dernier, dans le cadre des "Connecting Europe Days" organisés par la Commission européenne, plusieurs vols alimentés en SAF ont été effectués par toutes les compagnies du Groupe.

182 vues