• Gate 7

Chiffre d'affaires en hausse mais perte nette de1,6 milliard $ pour le Groupe Emirates

Le chiffre d'affaires du groupe s'est élevé à 24,7 milliards d'AED (6,7 milliards de dollars US) pour les six premiers mois de 2021-2022, en hausse de 81 % par rapport aux 13,7 milliards d'AED (3,7 milliards de dollars US) au cours de la même période l'année dernière.


Cette forte reprise des revenus a été soutenue par l'assouplissement des restrictions de voyage dans le monde et l'augmentation correspondante de la demande de transport aérien à mesure que les pays progressaient dans leurs programmes de vaccination contre le COVID-19.


Le Groupe fait état d'une perte nette de 5,7 milliards d'AED (1,6 milliard de dollars US) sur le semestre 2021-2022, en nette amélioration par rapport à sa perte de 14,1 milliards d'AED (3,8 milliards de dollars US) pour la même période l'année dernière. Le Groupe a également annoncé un EBITDA de 5,6 milliards d'AED (1,5 milliard de dollars US), un revirement spectaculaire par rapport à un EBITDA négatif de 43 millions d'AED (12 millions de dollars US) au cours de la même période l'année dernière, illustrant son fort retour à la rentabilité d'exploitation. Le Groupe a continué de maintenir une trésorerie saine qui s'élevait à 18,8 milliards d'AED (5,1 milliards de dollars US) au 30 septembre 2021, contre 19,8 milliards d'AED (5,4 milliards de dollars US) au 31 mars 2021. Son Altesse (SA) le cheikh Ahmed bin Saeed Al Maktoum, président-directeur général d'Emirates Airline and Group a déclaré : « Alors que nous commencions notre exercice 2021-2022, des programmes de vaccination contre le COVID-19 étaient déployés à une échelle sans précédent dans le monde. Dans l'ensemble du Groupe, nous avons constaté une reprise des opérations et de la demande alors que les pays commençaient à assouplir les restrictions de voyage. Cet élan s'est accéléré au cours de l'été et continue de croître régulièrement pendant la saison hivernale et au-delà. « Nos activités de transport et de manutention de fret ont continué à afficher de solides performances, fournissant la base sur laquelle nous avons pu rétablir rapidement les services aux passagers. Bien qu'il reste encore du chemin à parcourir avant de rétablir nos opérations aux niveaux d'avant la pandémie et de revenir à la rentabilité, nous sommes bien sur la voie de la reprise avec des revenus sains et un solde de trésorerie solide à la fin de notre premier semestre 2021-2022. Cheikh Ahmed a ajouté : « Nous tenons à remercier nos clients pour leur soutien continu, ainsi que tous nos partenaires et partenaires de l'industrie de l'aviation et du voyage pour leurs efforts qui ont permis aux voyages aériens internationaux de reprendre en toute sécurité et en douceur. »


Au cours des six premiers mois de 2021-2022, Emirates a pris livraison de 2 nouveaux A380 et a retiré 2 avions plus anciens de sa flotte dans le cadre de sa stratégie de longue date visant à améliorer l'efficacité globale, à minimiser son empreinte carbone et à offrir des expériences client de haute qualité.

31 vues