• Gate 7

Delta embauchera plus de 1000 pilotes d'ici l'été prochain et relance plus de destinations en Europe

Plus de 1000 pilotes


Delta Air Lines cherche à plus de 1 000 pilotes d'ici l'été prochain témignant d'un rebond de la demande de voyages aériens alors que l'industrie s'efforce de sortir de la pandémie de coronavirus. La situation devient tendue aux Etats-Unis ou American Airlines a été obligée de restriendre son programme d'été en raison d'un manque de pilotes. Le principal transporteur américain s'attend également à ce que le volume de voyages d'agrément aux États-Unis revienne ce mois-ci aux niveaux d'avant la pandémie et voit de plus en plus de voyageurs d'affaires revenir dans le ciel, a écrit le chef des opérations John Laughter aux employés des opérations. Après de lourdes pertes l'année dernière, Delta a déclaré qu'elle prévoyait de générer un bénéfice avant impôts au cours de la seconde moitié de celle-ci, avec une réouverture des entreprises américaines d'ici la fête du Travail début septembre.





Les contraintes s'allègent pour les voyageurs américain en Europe et Delta programme un retour de plus lignes



Les Pays-Bas, l'Allemagne et le Portugal rouvrent aux voyageurs américains.

Delta opère plus de vols vers Amsterdam que toute autre compagnie aérienne américaine.

L'Italie élimine le protocole de voyage testé par COVID; les voyageurs entièrement vaccinés peuvent entrer sans exigences supplémentaires Après plus d'un an de restrictions sur les voyages internationaux, l'Europe rouvre pour les loisirs américains et autres voyageurs non essentiels – les Pays-Bas, l'Allemagne et le Portugal étant les derniers pays à accueillir à nouveau ceux qui recherchent de nouvelles aventures ou renouent avec leurs proches. À partir du 24 juin, les Pays-Bas s'ouvriront à tous les voyageurs américains sans exigences de test, de vaccination ou de quarantaine. Le Portugal a annoncé sa réouverture le 15 juin, obligeant les voyageurs à présenter un test PCR/NAAT négatif de 72 heures ou un test d'antigène négatif de 24 heures à l'entrée. L'Italie a également assoupli ses conditions d'entrée aux côtés de l'Allemagne - les clients peuvent fournir soit une preuve de vaccination, un résultat négatif d'antigène/PCR/test moléculaire dans les 48 heures suivant leur arrivée ou une preuve de récupération du COVID-19. En tant que tel, Delta a mis fin à son protocole de test COVID pionnier pour tous les vols en Italie à compter du 21 juin, et les vols à venir suivront désormais les exigences d'entrée standard. Les clients qui s'aventurent de l'autre côté de l'atlantique peuvent facilement se connecter au hub de Delta à Amsterdam avec plus de 50 vols hebdomadaires depuis presque tous les hubs américains d'ici le 7 juillet : Atlanta, Boston, Detroit, Minneapolis/St. Paul, New York-JFK, Seattle et Salt Lake City – faisant de Delta la plus grande compagnie aérienne américaine desservant les Pays-Bas.


Le partenariat de longue date de Delta avec KLM a également aidé la compagnie aérienne à maintenir le service vers Amsterdam depuis le début de la pandémie, gardant une passerelle vitale ouverte pour les voyageurs essentiels se connectant à travers l'Europe. Le 1er août, Delta retourne à Lisbonne avec un service quotidien au départ de New York-JFK, plus d'un an après la suspension des vols en raison de COVID-19. Delta continuera également à exploiter un service quotidien sans escale entre Atlanta et Francfort. Les clients peuvent se connecter depuis près de 150 villes américaines au plus grand hub de Delta, offrant de multiples opportunités pour un départ unique vers l'aéroport le plus important d'Allemagne.

Sources Reuters & Delta - Christophe Chouleur