• Gate 7

Discussions politiques autour de l'avenir d'Air Europa aux Baléares

Paris le 3 janvier 2021 -MES por Mallorca, une coalition de différents partis politiques des Baléares, a présenté une initiative parlementaire visant à transformer la compagnie aérienne Air Europa en une entreprise publique

La proposition d'éco-souveraineté appelle également au transfert de compétences dans les ports et aéroports.

Josep Ferrà, porte-parole adjoint du MÉS pour Majorque, a présenté une proposition non législative exhortant le gouvernement espagnol à convertir les prêts accordés à Air Europa en actions de la société afin de créer l'embryon d'une compagnie aérienne publique ». Une entreprise qui, selon Ferrà, devrait ensuite être transférée au gouvernement des îles Baléares. Le tout a pour objectif d'atténuer les problèmes de connectivité et de faire face à l'escalade des tarifs aériens sur les billets d'avion. Selon le député éco-souverain, et porte-parole de la formation à la commission de l'environnement et des transports, « l'éventuelle vente d'Air Europa va à l'encontre de la défense du bon usage des biens publiques. En effet, Ferrà souligne que « le sauvetage de l'entreprise par le biais de prêts publics doit être fait pour garantir un service essentiel pour les îles Baléares, et non pour créer des opportunités commerciales pour les grandes entreprises. Cette opération de vente parrainée par le gouvernement espagnol s'apparente trop à un plan de sauvetage bancaire et c'est totalement inacceptable", a-t-il déclaré.





Ainsi, Josep Ferrà défend qu'« il est temps de dépasser un modèle de privatisation et de renflouements avec des fonds publics qui n'ont profité qu'aux élites économiques de l'État ». Dans ce contexte, le député explique qu'« une compagnie aérienne publique doit servir à garantir la connectivité entre les îles, avec la péninsule et l'Europe, avec un nombre suffisant de routes et surtout avec des prix attractifs qui garantissent le droit de voler des citoyens. » . Ainsi, le député du MÉS rappelle qu'Air Europa est une société de capitaux et son siège social majorquin et qu'elle est l'un des plus gros générateurs d'emplois aux Îles et que sa vente constituerait également une menace pour de nombreux travailleurs. "Le lien entre l'entreprise et le territoire est essentiel pour éviter des décision qui peuvent provoquer des tensions sociales", a déclaré le député éco-souverainiste. L'initiative exhorte également le gouvernement espagnol à garantir l'existence d'une offre de vols appropriée pour les entreprises et pour tous les citoyens des îles Baléares, « tant du point de vue du nombre de routes, des fréquences et du prix que des sièges ». Enfin, le MÉS de Majorque a également demandé le transfert de compétences dans les transports et ainsi pouvoir adapter le modèle de gestion aux défis économiques et environnementaux auxquels l'urgence climatique impose de faire face. "Personne n'est meilleur que nous pour comprendre les besoins et les défis auxquels nous devons maintenant faire face", a conclu Ferrà.


Christophe Chouleur pour Gate7 .

119 vues