• Gate 7

Exposition Paul Andreu, l'architecte de Paris-CDG, au centre Pompidou à Paris.

Le centre Pompidou à Paris organise une exposition hommage à Paul Andreu connu pour être l'architecte de Paris-CDG mais également du grand théâtre national de Chine à Beijing.


Gate7 a visité pour vous cette exposition ou l'on peut voir de nombreuses maquettes dessins et carnet d'ébauches des différents bâtiments de Paris-CDG ainsi qu'un film très intéressant qui retrace l'histoire de Paris-CDG.


Le Terminal 1


Maquette du Terminal 1 de Paris Charles de Gaulle

Le Terminal 1 est le premier élément à avoir été construit sur le site de l'aéroport international Charles de Gaulle a été inauguré le 8 mars 1974. Sa forme ronde entourée de 7 satellites est révolutionnaire pour l'époque et fait entrer l'aviation française dans une nouvelle ère.


Le 13 mars 1974 à 6 heures du matin, le premier vol commercial se pose sur le tarmac de CDG : il s’agit du B747 de la compagnie aérienne TWA en provenance de New-York.


Dès sa mise en service, Air France s’y installe avec ses mythiques avions : le Boeing 747 dès 1974, et en 1976, le Concorde.



Terminal 1 Paris-CDG coupe du bâtiment.

Le bâtiment massif en béton composé d'une série de disques de 200 mètres de diamètre n'a pas d'entrée principale et s'ouvre sur un puit central ou se trouvent les tubes transparents qui connectent les différentes étages. Affectueusement baptisé "le camembert" ce bâtiment devient l'image de Paris Charles de Gaulle dans le monde entier.



coupe de l'un des satellites de Paris-CDG 1

Les passagers empruntent des passagers souterrains pour rejoindre les satellites ou se trouvent les salles d'embarquement et passe de l'ombre à la lumière.


Paul Andreu avait initialement imaginé de dupliquer le terminal 1 pour aboutir à 5 terminaux en fonction de la croissance de la plateforme. Cette idée fut abandonnée pour laisser place à une conception totalement différente concrétisée par le terminal 2.


une illustration du projet avec 5 terminaux identiques


L'évolution du transport aérien, des contraintes de sécurité ont beaucoup évoluées depuis la conception du terminal et celui ci a déjà été rénové plusieurs fois. Il est actuellement fermé en raison de la pandémie et fait l'objet de travaux importants pour améliorer l'expérience passagers et répondre aux besoins des compagnies. Ainsi trois des 7 satellites seront reliés entre eux pour agrandir les zones d'attente.


Le Terminal 2

Maquette du Terminal 2 A et B

Le Terminal 2 ouvre en 1978 et Air France en devient l'unique utilisateur. Le 2B est destiné aux vols moyen-courriers de la compagnie. L'idée est de raccourcir le trajet du passager et qu'il n'ait pas plus de soixante mètres de distance à parcourir entre son arrivée en voiture et l'embarquement dans l'appareil. Le 2A est réservé aux vols long courriers et inclus des postes de police et de douanes. Ainsi sont posées les bases d'une architecture souple et adaptable.


La gare SNCF et les terminaux C et D conçus sur le même modèle ouvriront par la suite au gré de l'augmentation du nombre de passagers. Entièrement réhabilité et agrandi récemment le terminal 2B a rouvert au public juste avant l'été.

Maquette des terminaux 2A,B,C,et D

Paul Andreu s'attaque ensuite à l'extension de Paris-CDG avec la construction des terminaux F et E. Une fois de plus les mutations du transport aérien font évoluer le modèle et Air France à l'instar d'autre compagnies a besoin d'un bâtiment qui réponde aux exigences d'un hub.


La gare TGV et RER de Paris CDG 2. photo centre Pompidou.

Les terminaux E et F et, par la suite, les bâtiments S3 et S4 seront la réponse apportée par le groupe ADP pour son client principal. Le terminal F et ses deux péninsules recouverte d'une verrière qui apporte la lumière reste aujourd'hui un bel exemple d'architecture aéroportuaire même si l'augmentation des flux de passagers le sature à certaines heures de pointe.

Maquette de l'un des péninsules du Terminal 2F.

initialement le T2F accueillait des vols moyens et long courriers

Si le nom de Paul Andreu est associé à Roissy CDG, il conçoit également les aéroports d'Abou Dabi, de Jakarta, du Caire, de Dar Es Salaam, de Bruneï, de Kansaï dans la baie d’Osaka, de Nice, de Bordeaux, de Pointe-à-Pitre de Guadeloupe. Il épaulera aussi Johan Otto von Spreckelsen, l'architecte lauréat du concours, puis pour en achever les travaux à la suite de la démission et au décès du concepteur initial de la Grande Arche de la défense une autre oeuvre monumentale et sera l'architecte de l'Opera de Beijing.


Paul Andreu fut tout à la fois architecte, ingénieur, écrivain et peintre.


croquis de Paul Andreu pour Paris-CDG

L'exposition est visible En salles 28 et 29 au niveau 4 du Centre Pompidou à Paris. Le musée est ouvert tous les jours sauf les mardis de 11 heures à 21 heures.


texte et photo ( sauf autre mention) par Christophe Chouleur



376 vues