top of page
  • Gate 7

Iberia consolide sa reprise en 2022, et va se développer en Amérique latine en 2023

Paris le 28 décembre 2022 - La fin de l'année est l'occasion de faire le bilan de l'année écoulée et de se projeter pour l'année suivante. C'est l'exercice que vient de faire Iberia et que Gate7 partage avec vous.


Bilan 2022 et perspectives 2023


En 2022, Iberia a récupéré l'intégralité du réseau de destinations qu'elle avait en 2019 et était sur le point d'atteindre les chiffres de capacité qu'elle enregistrait à ce moment-là, déployant 95% de sa capacité de 2019 au quatrième trimestre, avec la perspective de commencer 2023 avec une capacité qui est de cinq points de pourcentage au-dessus. Un autre objectif clé d'Iberia était de renforcer son hub à l'aéroport de Madrid, afin d'être en mesure de rivaliser avec les autres principaux hubs européens. Cette année, Iberia a lancé une intense campagne aux États-Unis, en ouvrant ses lignes Dallas et Washington DC, et y propose désormais huit destinations (New York, Miami, Boston, Los Angeles et Chicago, auxquelles elle a ajouté San Francisco, Dallas et Washington DC pendant la saison estivale). La compagnie aérienne propose 120 vols hebdomadaires entre l'Espagne et les États-Unis, et cet hiver, elle a déployé 15 % de capacité en plus sur ce marché qu'avant la pandémie.





L'Amérique latine a été l'autre grande priorité d'Iberia en 2022 et elle le sera encore plus en 2023. Suite à la reprise des liaisons vers Caracas et Rio de Janeiro, elle propose 18 destinations dans 16 pays, avec environ 260 vols hebdomadaires, un chiffre qui devrait continuer à croître dans les mois à venir. La croissance la plus importante d'Iberia sur ce marché a été au Mexique (jusqu'à trois vols quotidiens) et en Colombie (où elle passera de deux vols quotidiens à 18 fréquences hebdomadaires et, progressivement, jusqu'à trois vols quotidiens). Ces deux pays, ainsi que le Pérou (où elle passera de sept à dix vols hebdomadaires, avec l'objectif d'atteindre deux vols quotidiens), et l'Argentine seront au centre des travaux d'Iberia en 2023. La compagnie aérienne propose déjà des vols quotidiens vers tous L'Amérique centrale, continue de croître dans les Caraïbes et augmente ses capacités dans d'autres pays, comme l'Équateur et l'Uruguay.




Des investissements dans le recrutement et la formation des équipes



Malgré un contexte particulièrement difficile dû à l'impact de l'inflation et des turbulences dans de nombreux secteurs, Iberia a réussi à finaliser trois accords collectifs avec ses employés (personnel au sol, pilotes et PCC) en seulement trois mois, contribuant au bien-être social pour la prochaine trois ans, ce qui permettra à la compagnie aérienne de se concentrer sur ses plans de croissance. De plus, en 2022, Iberia a transformé les contrats de 1 692 employés du département des aéroports en travailleurs permanents discontinus, tandis que plus de 300 contrats PCC sont devenus permanents discontinus. Cette année, 52 pilotes ont rejoint Iberia, issus de son programme Cadet et de l'offre d'emploi publiée par la compagnie aérienne en juin. Concernant le personnel, il convient également de noter un plan de formation ambitieux intitulé "Tout commence par moi", qui vise à améliorer le service client et qui a déjà été suivi par plus de 4 000 employés, membres d'équipage, agents d'aéroport et télétravailleurs. La compagnie aérienne a également repris diverses initiatives liées à la diversité, la flexibilité et la reconnaissance.


Un retour aux bénéfices en 2022 ?


Après les difficultés que l'ensemble du secteur a connues en raison des restrictions de mobilité résultant de la pandémie de Covid-19, en 2022, Iberia pourrait renouer avec les bénéfices. Au troisième trimestre de l'année, la compagnie aérienne a obtenu un résultat positif de 246 millions d'euros, et cette bonne dynamique devrait se poursuivre au quatrième trimestre, ce qui permettrait à la compagnie aérienne d'annoncer des résultats positifs pour l'ensemble de l'année 2022, avec ses trois entreprises (compagnie aérienne, manutention et maintenance) affichant des bénéfices.


Poursuite de la stratégie de développement durable


En 2022, Iberia a également fait des progrès significatifs dans sa stratégie de développement durable. À l'accord qu'il entretient avec REPSOL depuis 2021, il en a ajouté un autre avec CEPSA pour favoriser la production de carburant durable, en quantité suffisante et à un prix raisonnable. En collaboration avec REPSOL, Iberia a opéré en juin les premiers vols long-courriers utilisant du biocarburant durable produit en Espagne ; spécifiquement à Washington DC, Dallas et San Francisco. De plus, Iberia a déjà conclu son premier accord avec la société Gevo pour l'achat de 111 700 tonnes de SAF sur 5 ans. Enfin, la compagnie aérienne a lancé deux programmes de compensation carbone pour ses clients et entreprises.

194 vues
bottom of page