top of page
  • Gate 7

Interview de Patrick Biggerstaff – Directeur Général France de Singapore Airlines (SIA)

Paris le 29 novembre 2022 - Alors que les mesures sanitaires se sont progressivement levées entre Singapour et la France, Gate7 fait le point avec Patrick Biggerstaff Directeur Général France de Singapore Airlines.


Comment se traduit la reprise pour Singapore Airlines ?


Comme pour beaucoup de compagnies aériennes, la reprise a été très soutenue dès l’assouplissement des restrictions sanitaires. Pour Singapore Airlines, il y a eu deux moments clés : le lancement des vols VTL (Vaccinated Travel Lane – vols accessibles uniquement aux voyageurs vaccinés) entre la France et Singapour en octobre 2021. Puis la suppression de la période de quarantaine obligatoire à l’arrivée à Singapour en avril 2022. La progression du trafic s’est nettement accentuée au printemps puis s’est accélérée cet été. Début novembre, le groupe SIA a publié ses résultats semestriels, pour la période d’avril 2022 à septembre 2022. Sur les 6 premiers mois de l’exercice 2022/23 en cours, nous enregistrons des chiffres historiques. Un bénéfice d’exploitation record à 1.23 milliard de dollars Singapour, un chiffre d’affaires multiplié par quatre, supérieur à 8 milliards de dollars, et un résultat net de 927 millions de dollars. Le groupe versera à nouveau un dividende à ses actionnaires au mois de décembre. Au plan opérationnel, Singapore Airlines (SIA) et Scoot (compagnie à bas coûts du groupe SIA) ont transporté sur la période 11.4 millions de passagers, soit 13 fois plus qu’un an auparavant. Le taux d’occupation moyen des avions est de 83% et même 86.6% si on ne considère que le second trimestre (juillet – août – septembre). C’est une performance historique. Nous battons des records de taux d’occupation à la fois sur la ligne Paris – Singapour mais aussi sur l’ensemble du réseau


Côté flotte, avec la réception de nouveaux Airbus A350-900, SIA conforte son statut de premier opérateur mondial du dernier né d’Airbus, avec 61 appareils en service. Nos 12 A380 ont également tous repris les airs et desservent à nouveau les principes destinations de notre réseau : Singapour, Londres, Sydney, New York, Shanghai, Bombay, New Delhi… L’âge moyen de la flotte du groupe SIA (131 avions) est de 6.4 ans, composée à près de 70% de bi-réacteurs de nouvelle génération plus respectueux de l’environnement et moins gourmand en kérosène. Nous poursuivons également nos investissements dans nos produits et nous allons recruter également environ 3000 nouveaux personnels de cabine d’ici fin mars 2023. Nous avons repris aussi le recrutement de pilotes cadets pour répondre aux besoins croissants et aux plans d’expansion de la flotte et du réseau.




Patrick BiggerstaffDirecteur Général France de Singapore Airlines


10 vols par semaine entre Paris et Singapour et 2 vols quotidiens pour la fin de l'année


Comment cela se traduit-il au départ de Paris ?


Au plan global, le groupe SIA opère actuellement 68% de ses capacités d’avant-Covid, et Paris et Singapour sont aujourd’hui reliées à raison de 10 vols A/R par semaine. Nous sommes donc revenus à notre offre de 2019. Nous opérons un vol quotidien qui part de Paris à midi ainsi que trois vols supplémentaires en fin de soirée les lundis, jeudis et samedis. A compter du 03 décembre, en raison d’une très forte demande sur la fin de l’année, nous augmenterons encore notre capacité sur la ligne en opérant cette fois quotidiennement le vol du soir. Notre offre sera alors de 14 vols A/R par semaine entre Paris et Singapour. Pour la première fois dans l’histoire de SIA en France, la compagnie opérera 2 vols par jour au départ de Paris, tous opérés en Boeing 777-300ER configurés à 264 sièges en 4 classes. A ce stade, nous pouvons confirmer que ce double vol quotidien sera opéré sur les pointes de fin d’année et de grandes vacances estivales.


Après la crise du Covid 19, comment analysez-vous l’évolution de la demande ?


La demande reste très forte sur l’ensemble des marchés mais l’Asie-Pacifique est encore loin d’avoir retrouvé ses niveaux de capacité pré Covid 19. Fin septembre, le groupe SIA opérait 68% de sa capacité, quand la moyenne des transporteurs asiatiques se situe autour de 40% selon les dernières statistiques de CAPA Centre for aviation. Nous prévoyons d’atteindre 76% à la fin mars 2023. En dépit des incertitudes économiques et du contexte géopolitique tendu, nous ne percevons pas, à ce stade, de renversement de tendances. Les niveaux de remplissage des vols à horizon six mois sont historiquement élevés. Cela s’explique en partie par un déséquilibre global entre l’offre limitée de sièges, et la très forte demande qui touche à la fois le marché loisirs et les voyages d’affaires.



Airbus A350-900 à Paris-CDG  #gate7
Airbus A350-900 à Paris-CDG


Comment gérez-vous le manque de capacités ?


Nous avons décidé d’augmenter le nombre de vols en période de pointe, en passant en vols bi quotidiens en décembre prochain puis à nouveau à l’été 2023. Entre-temps, notre programme à Paris pourra évoluer en fonction de la demande qui est toujours très bien orientée pour 2023 à l’heure où nous parlons. Sur le marché français, nous constatons depuis la sortie de crise, une nette augmentation des niveaux des réservations anticipées, parfois à 6/8 mois, alors qu’avant la crise du Covid 19, une tendance au « last minute booking » existait sur les destinations Asie-Pacifique en raison d’une offre très importante. Nous encourageons la réservation anticipée en B to C via nos différentes communications. Pour le consommateur, c’est la meilleure façon de trouver les prix les moins chers et de la disponibilité sur les vols souhaités. Car le corolaire de cette reprise très forte dans un contexte de forte inflation et d’augmentation généralisée des coûts, ce sont des niveaux de prix en hausse chez l’ensemble des compagnies aériennes.


Quelles sont les destinations les plus réservées au départ de Paris en continuation de Singapour ?


Au départ de Paris, nous enregistrons ces derniers mois beaucoup de réservations pour les destinations d’Asie du Sud-est comme la Thaïlande, l’Indonésie, le Cambodge ou encore le Vietnam. L’Australie depuis sa réouverture attire également de nombreux français et comme toujours, près de la moitié de nos clients, notamment ceux voyageant pour affaires, s’arrêtent à Singapour. La moitié de nos passagers qui poursuivent leur voyage au-delà profite souvent de l’opportunité de visiter Singapour à l’aller ou au retour. C’est l’occasion de découvrir l’unes des métropoles les plus vibrantes d’Asie et de réaliser deux voyages en un. Singapour a profité de la crise du Covid 19 pour repenser son offre touristique et développer de nouvelles activités notamment autour du bien-être et du slow tourisme.


Singapour Nouméa avec AirCalin


Quelle nouveauté sur le réseau ?


L’année 2022 a été marquée également par le lancement en juillet 2022 du vol Singapour – Nouméa opérée par Aircalin avec qui nous avons signé un accord de partenariat commercial. Il s’agit d’une grande nouveauté sur notre réseau et grâce à notre temps de correspondance optimisé à Singapour, nous pouvons aujourd’hui dire que Singapore Airlines et Aircalin proposent le vol domestique à la fois le plus long du monde et le plus court également ! En effet, cette nouvelle liaison entre Paris et Nouméa avec une seule escale à Singapour est maintenant la route la plus rapide pour relier la métropole à la Nouvelle Calédonie en moins de 24 heures point à point.



Quand Singapore Airlines va t’elle réintégrer le terminal 1 à CDG ? Va t’elle bénéficier des nouvelles installations ?


Singapore Airlines réintègrera le terminal 1 début décembre, dans les premiers jours de réouverture du terminal. Nous faisons partie du premier groupe d’une quinzaine de compagnies autorisées à se réinstaller au T1 rénové. Il s’agit de notre terminal historique et nous sommes impatients de pouvoir retrouver nos marques dans le terminal modernisé. Nous bénéficierons effectivement des nouvelles infrastructures du côté des salles d’embarquement. Nous utiliserons comme par le passé le salon Star Alliance du terminal 1, qui a été rénové. Un nouveau salon Star Alliance est également en construction cette fois côté satellite et nos clients pourront l’utiliser dès qu’il sera ouvert courant 2023.


Singapore Airlines A350-900 à CDG

Propos recueillis par Christophe Chouleur / Gate 7

301 vues
bottom of page