• Gate 7

KLM: réouverture de nombreuses destinations mais un nombre de vols largement inférieur à 2019

Mis à jour : août 8

Paris le 27 juillet 2020


KLM fait un point sur la reprise et apporte des précisions intéressantes sur son réseau et son offre.


Ce qu'il faut retenir


Par rapport à 2019, le nombre de destinations ouvertes sur réseau européen est pratiquement à son niveau pré-COVID-19. Entre août et octobre 2019, KLM desservira 92 destinations européennes.


En comparaison , le nombre de vols proposés en 2020 reste cependant loin derrière le niveau de 2019. En août, 10000 vols seront effectués, en septembre 13500 et en octobre plus de 11000. En 2019, il y en a eu respectivement plus de 19000, 18800 et 14700 vols.


Au  delà du nombre de vols proposés un indicateur important à surveiller, pour KLM comme toutes les autres compagnies, sera celui du coefficient de remplissage qui reste pour l'instant faible sur la majorité des vols long-courriers. 


Le tableau ci dessous illustre clairement la situation avec l'année 2020 indiquée en orange et 2019 en bleu foncé. 


Comparaison du trafic KLM 2019/2020 : source KLM

Un réseau intercontinental pénalisé par la fermeture des frontières et qui fait la part belle au fret  


Le réseau intercontinental est encore légèrement en retrait par rapport à l'année dernière, où 69 destinations étaient proposées entre août et octobre. Actuellement, un tiers des vols intercontinentaux ne transportent que du fret. Dès que les règles de voyage locales le permettront, KLM recommencera à transporter des passagers sur ces vols. Le nombre de vols est également à la traîne: environ 2000 en août et septembre et un peu plus de 1800 en octobre. L'année dernière, il y a eu respectivement environ 3 300, 3200 et près de 2600 vols.

KLM a choisi d'élargir d'abord le nombre de destinations, afin que les clients aient le choix le plus large possible. La prochaine étape consistera à augmenter les fréquences ou à augmenter la capacité en déployant des avions plus gros sur certaines routes ou la demande sera suffisante.  


La sécurité reste primordiale

Naturellement, KLM a pris des mesures pour garantir la sécurité des vols tant pour les passagers que pour le personnel. Par exemple, les masques faciaux sont obligatoires lors de l'embarquement et pendant le vol, du matériel d'hygiène supplémentaire est disponible à bord et les avions de KLM sont nettoyés en profondeur. L'air à bord est rapidement renouvelé et purifié à l'aide de filtres HEPA. KLM suit l'évolution de la pandémie de près et s'adapte en temps réel à l'évolution des circonstances, les gouvernements de divers pays prenant de nouvelles mesures.


De nouvelles destinations

De nouvelles destinations ont également été ajoutées: Cork (Irlande), Southampton (Royaume-Uni) et Riyad (Arabie Saoudite). La crise corona a eu un impact considérable sur l'industrie du transport aérien.


L'offre et la demande sont désormais soumises à des changements plus importants et plus rapides qu'auparavant. Cela signifie que KLM doit maintenir un réseau particulièrement résilient. La diminution de la demande sur certaines routes est compensée par l'ouverture de nouvelles routes. De plus, KLM renforce sa position sur le marché - dans ce cas, l'Irlande, le Royaume-Uni et le Moyen-Orient. Grâce à Embraer 175, Cork et Southampton seront desservis quotidiennement à partir des 3 et 31 août respectivement. Riyad sera desservie quatre fois par semaine avec des Airbus A330 à partir du 28 septembre.



texte : Christophe Chouleur illustrations : KLM

©2020 par Gate7. Créé avec Wix.com