• Gate 7

L'aéroport de Bordeaux installe des sas PARAFE à reconnaissance faciale pour faciliter le voyage

Dernière mise à jour : 14 mai


Paris - Bordeaux le 13 mai 2022 - Pour fluidifier le parcours des passagers lors de leurs voyages, l’Aéroport de Bordeaux a décidé d’investir dans une technologie au service de ses usagers : des bornes de contrôles de passeport biométrique via une technologie de reconnaissance faciale, appelées PARAFE – Passage Rapide Automatisé aux Frontières Extérieures.


Ce dispositif s’inscrit dans une démarche d’amélioration de la qualité de service et de renforcement des exigences de contrôle transfrontière des passagers des vols internationaux. Ce système permet un passage aux frontières plus rapide afin d’améliorer la satisfaction des voyageurs. Pour l’Aéroport de Bordeaux, l’enjeu est de réduire les temps d’attente aux contrôles pour les passagers, sans aucun compromis sur la sûreté. 5 sas sont installés aux départs des vols du Hall A et autant aux arrivées.


Ces sas biométriques PARAFE sont mis en service pour le contrôle des voyageurs éligibles sur les vols internationaux et les vols Schengen contrôlés. Ils permettent d’augmenter significativement le débit de contrôle (1 agent de Police aux Frontières contrôlant 5 passagers contre 1 seul auparavant) et de réduire par voie de conséquence, les temps d’attente.




L'aéroport de Bordeaux installe des sas PARAFE à reconnaissance faciale pour faciliter le voyage gate7
les sas PARAFE à reconnaissance faciale de l'aéroport de Bordeaux


Le dispositif PARAFE permet le contrôle en moins de 30 secondes et 7 étapes simples :

  1. Le voyageur se présente devant un sas libre, signalé par un voyant vert

  2. place sur le lecteur son passeport biométrique

  3. entre dans le sas, à l’ouverture déclenchée par la détection du passeport

  4. se positionne au niveau du marquage au sol

  5. enlève masque, lunettes de soleil, casquette etc…

  6. regarde la caméra à l’écran qui lui fait face

  7. quitte le sas et poursuit son parcours, une fois le visage identifié et le passage validé.

Ce dispositif complète 4 nouvelles aubettes de contrôle classique qui assureront notamment le contrôle des passagers non éligibles aux nouveaux sas.

Son déploiement a été assuré par l’Aéroport de Bordeaux, en collaboration avec les services de la Police aux Frontières, sous l’égide du Ministère de l’Intérieur, représenté par la Direction Générale des Étrangers en France, Maître d’Ouvrage du système PARAFE. Les données personnelles sont utilisées uniquement le temps du passage dans le sas Parafe et ne sont pas conservées (article 32 de la loi de protection des données personnelles).






105 vues

Posts récents

Voir tout