• Gate 7

La Compagnie : Reprise des vols et Perspectives 2021.Notre entretien avec Frédéric Revol COO.

Mis à jour : févr. 8


Gate7 a rencontré Fréderic Revol Chief Commercial Officer de La Compagnie pour faire le point sur les perspectives de reprise du transporteur français 100 % affaires spécialisé entre le France et New-York.


Gate7 : Vous avez décidé de proposer des vols vers New-York au moment des fêtes de fin d'année, à qui s'adressent ils et comment démarrent les réservations ?


Frédéric Revol : Nous avons en effet décidé de proposer 3 vols aller-retour entre Paris et New York à l’occasion des fêtes de fin d’année. Ils vont permettre à ceux qui peuvent voyager de passer les fêtes en famille. Ces vols d’adressent avant tout aux expatriés français basés à New-York et aux citoyens américains résidant en France. La règlementation est stricte et à destination des USA seuls les citoyens américains ou les résidents et quelques visas spécifiques (étudiants, professionnels de santé) sont autorisés à voyager. Dans le sens USA France là aussi des restrictions sont appliquées et il faut pouvoir fournir un test PCR négatif de moins de 72 heures pour entrer sur le territoire français.


Nous nous sommes interrogés sur la pertinence d’effectuer ces vols alors que les remplissages sur les compagnies concurrentes sont faibles. Ce sont finalement nos clients fidèles qui ont eu leur mot à dire en répondant favorablement à l’idée de ces vols à un questionnaire en ligne que nous leur avons adressé.


Les réservations qui ont démarré confirment, au-delà de nos espérances, que La Compagnie était attendue pour les fêtes.


Gate7 : Les vols réguliers ont été suspendus depuis le premier confinement, comment la Compagnie parvient elle à tenir financièrement jusqu'à la reprise ?


Frédéric Revol : Nous avons effectué notre dernier vol régulier entre New-York et Paris le 19 mars. Durant cette période intermédiaire, dont personne ne pouvait prévoir la durée, nous avons décidé de rester actifs en proposant nos services sur le marché des vols à la demande. Nos équipes ont démarché nos partenaires et brokers qui font du charter. Ils ont joué le jeu et nous avons constaté qu’il y avait une forte demande dans le contexte du COVID de la part des équipes sportives qui devaient continuer à se déplacer alors que la plupart des vols réguliers avaient été annulés.


La configuration 100% business de nos Airbus A321neos équipés avec 76 sièges offre à tous les passagers la distanciation requise et nous avons pu voler sur des parcours inhabituels en transportant des sportifs pour des compétitions. C’est ainsi que nous avons effectué deux rotations entre l’Australie et l’Angleterre pour transporter une équipe de cricket.


Notre agilité et la réactivité de nos équipes ont été déterminant pour réaliser cette opération complexe où il n’était pas permis de sortir lors des escales techniques destinées au ravitaillement en carburant.


Dans le même esprit, nous avons transporté des équipes vers la Barbade ou effectué des trajets vers le Nigéria pour le compte d’un pétrolier.


Ces opérations, même si bien entendu elles ne compensent pas financièrement les vols réguliers, nous ont permis de rester présents sur le marché et de garder la motivation et les compétences de nos équipes au plus haut niveau.


La Compagnie s’est également organisée pour se « mettre en sommeil » et réduire ses couts fixes. Ainsi nous avons trouvé un accord avec le loueur de nos appareils pour diminuer provisoirement nos loyers. Nous avons également bénéficié d’un prêt garanti et des mesures de chômage partiel mise en place par l’Etat.


Gate 7 : Pour quand voyez-vous la prise et à quelle date pensez-vous revenir à un programme de vols normal ?

A ce stade nous prévoyons de reprendre nos vols vers New-York au mois d’Avril à raison de 4 à 5 rotations par semaine. Nous militons activement avec l’aide des aéroports d’Orly, de Newark et de Nice pour la mise en place d’une politique de tests antigéniques qui garantit que les passagers n’ont pas été en contact avec le COVID au moment où ils montent à bord. Combiné avec une cabine ou la distanciation est la règle et avec le traitement de l’air par les filtres HEPA cela permet d’apporter de nombreuses garanties de sécurité sanitaire aux pays concernés.


Donner une date de « retour à la normale » est aujourd’hui impossible mais les tests et le vaccin vont faire évoluer la situation dans le bon sens.


Nous pensons également que les attentes de nos clients ont changé. Après des réunions en Zoom, Teams, Skype et autres moyens de communication, il va falloir réapprendre à voyager. Par ailleurs de nombreuses entreprises ont souffert de la crise et surveillent de près leurs dépenses.


L’offre de la Compagnie avec une cabine 100 % business à des prix abordables et un service personnalisé permet à ces sociétés de voyager de nouveau en offrant à la fois des tarifs intéressants et d’excellentes conditions sanitaires.


La reprise devrait se faire en plusieurs étapes. Nous pensons que les premiers à reprendre l’avion sont les professionnels de petites sociétés, architectes, avocats qui ont besoin de rencontrer physiquement leurs prospects et clients pour faire des affaires. Ensuite viendra la clientèle loisirs qui a été privée de voyages depuis mars 2020 et enfin les voyageurs d’affaires des sociétés plus importantes.


Gate 7 : Dans ce contexte particulier La Compagnie travaille elle sur de nouveaux projets ou uniquement sur un retour à la période pré-covid ?


Frédéric Revol Nous sommes convaincus que l’impact du COVID sur le transport aérien est une source d’opportunité pour les compagnies aériennes agiles comme La Compagnie. Certaines routes secondaires ont été abandonnées, certaines compagnies ont disparu, cela ouvre la porte de à de nouvelles possibilités sur lesquelles nous travaillons


Hotesse de La Compagnie à bord de l'un des Airbus A321Neo

©2020 par Gate7. Créé avec Wix.com