• Gate 7

Le point sur l'arrêt de vol des Boeing 777 équipés de moteurs Pratt & Whitney PW 4000-112.

Paris le 22 Février 2021


À la suite des événements du week-end durant lequel un Boeing 777-200 a du effectuer un atterrissage d'urgence avec son moteur Pratt & Whitney 4000-112 en feu, plusieurs compagnies aériennes ont pris la décision d'arrêter les vols des appareils de même type le temps de l'enquête. Jusqu'à présent cinq compagnies aériennes ont immobilisé l'ensemble de leur flotte de 777 propulsés par Pratt & Whitney.


La gamme de moteurs PW4000 équipe un certain nombre d'avions commerciaux, dont les Airbus A300, A330 et A310-300, ainsi que les Boeing 747-400, 767 et MD-11. Cependant, le PW4000-112 n'équipe que les Boeing 777-200 et -300, versions non ER. À l'heure actuelle, le problème ne s'étend pas à d'autres avions que la famille 777.


Le vol UA328 de Denver à Honolulu a connu une panne de moteur impressionnante. Alors que l'avion a atterri en toute sécurité et qu'aucun des 231 passagers et 10 membres d'équipage n'a été blessé, des parties de la nacelle ont atterri dans des zones résidentielles, causant des dommages aux véhicules et aux habitations.


Suite à cet événement, Boeing a recommandé l'arrêt de tous les 777 équipés du même moteur Pratt & Whitney. Le moteur PW 4000-112 est installé sur 128 avions, tous des appareils de United Airlines ou de transporteurs Coréen ou Japonais. Voyons quelles compagnies aériennes ont retiré leurs 777 du service.


Boeing 777-200 de United Airlines

United Airlines À la suite de l'incident concernant l'un de ses appareils United Airlines a volontairement retiré 24 de ses appareils du service durant les enquêtes en cours.

ANA et Japan Airlines


Au Japon, 32 Boeing 777 ont le même moteur P&W à bord. Tard hier, les autorités japonaises des transports ont interdit à tous les 777 équipés de PW4000 de voler dans son espace aérien, obligeant Japan Airlines et ANA à immobiliser leurs flottes.


Japan Airlines avait connu un incident similaire en décembre lorsqu'un 777 avait perdu une partie de son capot moteur gauche sur la route de Haneda à Naha. JAL avait ordonné des inspections plus strictes de sa flotte en réponse, mais n'avait jusqu'à présent immobilisé aucun de ses appareils.


Korean Airlines et Asiana


Les deux plus grandes compagnies aériennes sud-coréennes - Korean Air Lines et Asiana - ont emboîté le pas aux autres compagnies . Les deux ont volontairement mis au sol leurs Boeing 777 à la suite de l'incident d'United Airlines. Korean Air exploite 16 avions équipés des mêmes moteurs P&W, tandis qu'Asiana en possède 9.

©2020 par Gate7. Créé avec Wix.com