• Gate 7

Les régions de l'est et du nord d'Islande plus accessibles grâce aux aéroports régionaux.

Paris, le 13 juin 2022 – L'Islande est l'un de ces pays qui charme ses visiteurs dès le premier voyage. Pour développer l’offre touristique dans l’ensemble des régions, le pays a mis en place des mesures afin de rendre plus accessibles des régions telles que le Nord autour d’Akureyri, ou encore l’Est et sa capitale Egilsstaðir.

Les aéroports régionaux d’Akureyri au nord et d'Egilsstaðir à l’est du pays (accessible à ce jour depuis la capitale Reykjavik) sont équipés pour proposer une offre de vols directs depuis les grandes villes européennes. Ils souhaitent ainsi inciter les compagnies aériennes et les tour-opérateurs à développer une offre aérienne à l’intention des voyageurs européens et ainsi faire découvrir plus facilement ces régions encore méconnues.




Vers le Nord

L'aéroport d'Akureyri (AEY) est la porte d'entrée vers les merveilles naturelles et d’innombrables activités au nord de l'Islande. Tous les jours et toute l'année, une liaison aérienne relie la capitale Reykjavik à Akureyri en 45 minutes seulement. Le vol est donc une alternative rapide et confortable à la voiture, avec laquelle le trajet entre Reykjavik et Akureyri prend environ 5 heures. Les équipes de l’aéroport souhaitent le développement d’une liaison directe depuis la France.

Avec de magnifiques sites à proximité, Akureyri, la capitale du Nord est une petite ville pittoresque regroupant des lieux de sortie accueillants, des musées, les jardins botaniques les plus septentrionaux du monde, l'une des sources d’eaux chaudes naturelles les plus populaires d'Islande autour du lac Myvatn ou encore la dernière nouveauté bien-être : le Forest Lagoon. Le nord de l’Islande une des rares régions (avec l’Est) où l’on peut observer une forêt. Les paysages époustouflants se combinent à une longue liste d'activités proposées dans la région : randonnée, équitation, observation des baleines et sports de neige en hiver, sans oublier la possibilité d'observer les aurores boréales ou le soleil de minuit en fonction de la saison.


Vers l’Est

L'aéroport d'(EGS) est la principale porte d'entrée vers l'Est de l'Islande. En une heure de vol environ, contre 8 heures en voiture, l'avion relie quotidiennement et toute l'année Reykjavik à Egilsstaðir.

Cette région en mode slow tourisme se caractérise par ses cascades sauvages et de nombreuses possibilités d'exploration de paysages spectaculaires. Les vacanciers actifs, les amoureux de la nature et les amateurs de bien-être et de baignade trouveront leur bonheur dans ce que les locaux appellent « l'Austurland » signifiant « Région de l’Est ». La diversité des activités et des forces de la nature telles que le Canyon de Stuðlagil, les bains géothermiques de Vök ou encore la piscine naturelle de Laugavalladalur, font de cette région plutôt méconnue une destination unique à explorer. Cette région a également un fort lien avec la France ayant accueilli des marins français venant pêcher sur les côtes islandaises du XIXe siècle jusqu’au début du XXe siècle.


Une volonté de développer des liaisons directes soutenue par une initiative nationale

Afin d'attirer les vols internationaux vers Akureyri et Egilsstaðir et ainsi promouvoir les liaisons aériennes directes, le Fonds islandais pour le développement des liaisons aériennes offre une série d'aides, de subventions et de réductions aux compagnies aériennes pour lancer des dessertes directes vers le Nord et/ou l’Est de l'Islande. De même, a été mise en place une initiative visant à inciter les tour-opérateurs européens à développer des produits et circuits dans ces régions.


147 vues