• Gate 7

Marseille Provence quasiment à l'arrêt

Mis à jour : juil. 26

Avec le confinement, le trafic aérien s'est effondré et, si les aéroports parisiens sont durement touchés, la situation est tout aussi délicate pour les aéroports régionaux.

Beaucoup d'aéroports de province sont fermés et accueillent un nombre de vols commerciaux extrêmement réduit. Illsutration à l'aéroport de Marseille-Provence.


Les temps sont difficiles pour l'aéroport, qui après avoir connu de solides performances et franchi la barre des 10 millions de passagers en 2019, se retrouve quasiment à l'arrêt depuis le confinement dû au Covid 19.


L'aéroport s'était hissé l'année dernière à la troisième place des aéroports régionaux français grâce à une croissance essentiellement liée à l'international et comptait bien poursuivre sur sa lancée avec l'ouverture de 17 nouvelles lignes à l'été 2020.


La pandémie en a décidé autrement et l'aéroport ne reçoit plus en moyenne que 5 vols commerciaux quotidiens au lieu des 150 habituels.


Ces 5 vols vers Paris ( une rotation quotidienne vers CDG) et la Corse (4 vols Air Corsica en ATR) accueillent environ 300 passagers par jour et l'aéroport provençal a rapatrié depuis le 18 mars tous ses vols au sein du terminal 1 Hall B.


De nouvelles fréquences vers Paris devraient être ouvertes à l'occasion du déconfinement prévu le 11 mai et d'autres lignes seront progressivement de nouveau ouvertes en fonction de l'ouverture des frontières et des consignes des autorités compétentes.

l'écran des arrivées le 25 avril 2020

Dans un communiqué l'Aéroport Marseille Provence a annoncé prendre toute la mesure des risques associés à ces flux maintenus sur la plateforme et déploie, en collaboration avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), des procédures renforcées et systématisées de désinfection des infrastructures et de protection des personnels postés. L’ensemble de ces mesures doit permettre d’optimiser les flux de passagers sur les vols restants, la sécurisation de leur parcours sur la plateforme, et le suivi optimal des obligations en matière de santé publique au fil du temps.


La reprise s'annonce très progressive et les débats en cours sur le maintien des vols domestiques pourraient avoir des conséquences à long terme sur le trafic de l'aéroport.


Paris le 26/04/2020

crédits photos chc et s.v

67 vues

©2020 par Gate7. Créé avec Wix.com