• Gate 7

27,2 millions de passagers accueillis dans l'ensemble du réseau d'aéroports du groupe ADP en octobre

Paris le 18 novembre 2022 - Le groupe ADP a communiqué hier les données du mois d'octobre 2022.


Ce qu'il faut retenir :


Le trafic total du Groupe ADP[1]est en hausse de + 7,5 millions de passagers en octobre 2022 par rapport à octobre 2021 avec 27,2 millions de passagers accueillis dans l'ensemble du réseau d'aéroports gérés. Il représente 90,3 % du niveau du trafic groupe du mois d'octobre 2019.


Depuis le début de l'année, le trafic du Groupe ADP est en hausse de + 83,9 % par rapport à 2021, à 231,9 millions de passagers, soit 78,0 % du niveau du trafic groupe sur la même période en 2019.


Sauf indication contraire, les évolutions ci-après sont exprimées par comparaison avec le mois d'octobre 2021.


Aéroport de Paris-CDG Terminal E @adp #gate7
Aéroport de Paris-CDG Terminal E


Paris Aéroport


Le trafic d'octobre 2022 est en hausse de + 3,0 millions de passagers, avec 8,2 millions de passagers accueillis. Il représente 88,6 % du trafic de Paris Aéroport du mois d'octobre 2019. En octobre 2022, Paris‑Charles de Gaulle a accueilli 5,4 millions de passagers (+ 2,2 millions de passagers), soit 81,5 % du trafic d'octobre 2019, et Paris‑Orly 2,8 millions de passagers (+ 0,8 million de passagers), soit 106,7 % du trafic d'octobre 2019.

Depuis le début de l'année, le trafic à Paris Aéroport est en hausse de + 40,5 millions de passagers par rapport à 2021, à 72,0 millions de passagers, soit 78,3 % du niveau de trafic sur la même période en 2019. À Paris-Charles de Gaulle, l'ensemble des terminaux sont actuellement ouverts au trafic de passagers à l'exception du Terminal 1, actuellement en travaux. À Paris-Orly, tous les secteurs sont ouverts.


Pour le mois d'octobre 2022 :

- Le trafic international (hors Europe, dont DROM-COM) est en hausse de + 1,5 million de passagers, à 88,7 % du niveau d'octobre Tous les faisceaux sont en croissance : Amérique du Nord + 538 761 passagers, à 87,8 % du niveau d'octobre 2019, Asie‑Pacifique + 195 527 passagers, à 44,5 % du niveau d'octobre 2019, Amérique Latine + 101 800 passagers, à 86,9 % du niveau d'octobre 2019, Moyen‑Orient + 208 606 passagers, à 98,6 % du niveau d'octobre 2019, Afrique + 402 099 passagers, à 107,0 % du niveau d'octobre 2019 ;

- Le trafic Europe (hors France) est en hausse de + 1,4 million de passagers, à 91,9 % du niveau d'octobre 2019 ;

- Le trafic France métropolitaine est en hausse de + 144 185 passagers, à 78,8 % du niveau d'octobre 2019 ;

- Le trafic DROM-COM (inclus dans le faisceau international) est en hausse de 62 647 passagers, à 100,9 % du niveau d'octobre 2019 ;

- Le nombre de passagers en correspondance est de 796 234 passagers, en hausse de + 313 055 passagers, à 75,7 % du niveau d'octobre 2019. Le taux de correspondance s'établit à 18,8 %, en hausse de + 0,8 point.





Plateformes du Groupe ADP à l'international


Le trafic de TAV Airports, dont le Groupe ADP détient 46,1 % [2] du capital, est en hausse de + 1,3 million de passagers en octobre 2022, à 8,5 millions de passagers, soit 94,0 % du trafic d'octobre 2019. Il est en hausse de + 49,2 % depuis le début de l'année par rapport à la même période en 2021, soit 80,5 % du trafic sur la même période en 2019.


Le trafic de GMR Airports, dont le Groupe ADP détient 49 % du capital, est en hausse de + 2,2 millions de passagers en octobre 2022, à 7,7 millions de passagers, soit 86,8 % du trafic d'octobre 2019. Il est en hausse de + 80,3 % depuis le début de l'année par rapport à la même période en 2021, soit 79,5 % du trafic sur la même période en 2019.


Le trafic d'Amman, dont le Groupe ADP détient 51 % du capital, est en hausse de + 180 609 passagers en octobre 2022, à 722 238 passagers, soit 99,9 % du trafic d'octobre 2019. Il est en hausse de + 81,1 % depuis le début de l'année par rapport à la même période en 2021, soit 85,9 % du trafic sur la même période en 2019.


Le trafic de Santiago du Chili, dont le Groupe ADP détient 45 % du capital, est en hausse de + 498 169 passagers en octobre 2022, à 1,7 million de passagers, soit 90,8 % du trafic d'octobre 2019. Il est en hausse de + 110,5 % depuis le début de l'année par rapport à la même période en 2021, soit 73,4 % du trafic sur la même période en 2019.

Toutes les plateformes du groupe sont ouvertes aux vols commerciaux. Des restrictions locales peuvent néanmoins s'appliquer, en particulier aux vols internationaux dans les aéroports du groupe.


Dans le contexte créé par l'invasion de l'Ukraine par la Russie et les sanctions internationales prononcées à l'égard de la Russie, le groupe suit l'évolution de la situation afin de mesurer son impact et de déterminer les conséquences à court, moyen et long terme. En 2019, le trafic avec l'Ukraine et la Russie représentait 1,4 % du trafic total de Paris Aéroport, ainsi que 17,1 % [3] du trafic total de TAV Airports, soit 27,9 % du trafic international de TAV Airports. À ce stade, bien que le trafic aérien entre d'une part la Russie et l'Ukraine, et d'autre part les plateformes aéroportuaires du Groupe ADP en Turquie, soit significativement impacté [4], le groupe n'anticipe pas, en l'absence d'évolution notable de la situation, que les conséquences du conflit soient de nature à remettre en question ses prévisions financières et ses hypothèses de trafic pour l'année 2022.

186 vues