• Gate 7

Résultats 3ème trimestre AirFrance-KLM : ce qu'il faut retenir

Dernière mise à jour : oct. 30





Paris le 29 octobre 2021


La reprise génère une forte croissance des revenus et un résultat d'exploitation positif pour la première fois depuis le début de la crise du Covid-19.


Chiffre d'affaires de 4 567 millions d'euros, en hausse de 2 043 millions d'euros par

rapport à l'année dernière.


Résultat d'exploitation de 132 millions d'euros, en hausse de 1 178 millions d'euros par rapport à l'année dernière.


L'EBITDA a augmenté à 796 millions d'euros, soit une amélioration de 1 238 millions d'euros par rapport à l'année dernière.


Forte performance de Transavia avec un résultat opérationnel de 105 millions d'euros.


Résultat net de -192 millions d'euros, en hausse de 1 473 millions d'euros par rapport à l'année dernière.


Dette nette de 8,1 milliards d'euros en baisse de 2,9 milliards d'euros par rapport à la fin de 2020 grâce à la première série de mesures de renforcement du capital.


PERSPECTIVES


Après l'annonce en septembre de la réouverture des Etats-Unis pour les citoyens européens, les réservations ont rapidement été enregistrées pour le mois de novembre et pour les vacances de Noël.


La réouverture du Canada début septembre a été une autre étape importante pour le redressement du groupe, tout comme la réouverture de Singapour à partir d'octobre.


Dans ce contexte, le Groupe prévoit une capacité en sièges-kilomètres disponibles pour l'activité passage du réseau Air France-KLM à un indice compris entre 70% et 75% au quatrième trimestre 2021 par rapport à 2019.


L'EBITDA devrait être positif au quatrième trimestre 2021 et légèrement positif sur l’année 2021.


En raison de l'incertitude sur la réouverture de la majorité des pays asiatiques, aucune indication de capacité n’est fournie pour 2022. Air France-KLM envisage les prochaines étapes des mesures de recapitalisation pour renforcer son bilan. Les actions de gestion du passif s’appuieront sur le reprofilage du prêt bancaire garantit par l’Etat " PGE ", le programme EMTN (Euro Medium Term Note) qui est maintenant prêt à être utilisé et la finalisation par S&P d'un outil de notation ESG sollicité.


En ce qui concerne les fonds propres, des discussions sont en cours sur les mesures de recapitalisation de KLM sur le prêt d'actionnaire actuel, ainsi que sur d'autres mesures de renforcement du capital d'Air France-KLM, qui pourraient inclure des instruments tels qu'une émission de droits et des instruments de quasi-fonds propres.

158 vues