top of page
  • Photo du rédacteurGate 7

Ryanair en guerre contre les grèves à répétition des contrôleurs aériens français

Paris le 28 mars 2023 - Ryanair, la plus grande compagnie aérienne européenne, a condamné fermement hier l'annulation régulière des vols au-dessus de la France en raison des grèves répétées du contrôle aérien français. Elle se plaint que la législation française sur le service minimum soit, selon elle, utilisée pour protéger les vols intérieurs français, mais que les vols européens en provenance d'Allemagne, d'Espagne, d'Italie, du Royaume-Uni et d'Irlande soient annulés uniquement parce qu'un syndicat français de contrôle aérien ferme régulièrement le ciel européen.

Au cours du week-end dernier, plus de 25 % des 9 000 vols programmés de Ryanair ont été retardés en raison de perturbations de l'ATC français, et 230 vols (41 000 passagers) ont été annulés pour se conformer aux restrictions de capacité de l'ATC français. Elle juge ces perturbations répétées des vols de l'UE inacceptables.

L'année dernière, Eurocontrol a recommandé à la Commission de prendre des mesures simples pour répondre aux grèves ATC (sans affecter le droit de grève) comme suit ;

- Imposer des exigences de service minimum ATC avec une nette réduction des vols intérieurs

- Tous les survols sont autorisés sans retards ATC

- Préavis de grève minimum pour permettre aux compagnies aériennes de reprogrammer les vols ou d'en informer les passagers.



Ryanair en guerre contre les grèves à répétition des contrôleurs aériens français
Ryanair en guerre contre les grèves à répétition des contrôleurs aériens français


Un porte-parole de Ryanair a déclaré :

« Ursula von der Leyen et la Commission européenne ne cessent de répéter que le marché unique est une priorité pour l'Europe. Lors des négociations autour du Brexit, le marché unique était la priorité de la Commission européenne. Cependant, chaque fois que l'ATC français se met en grève, le Marché Unique du transport aérien en Europe est perturbé, mais la Commission européenne reste les bras croisés et ne prend aucune mesure.

Alors que le gouvernement français utilise la législation sur le service minimum pour protéger les vols français, pourquoi Ursula von der Leyen et la Commission européenne restent-elles inactives et permettent-elles aux vols de l'UE d'être annulés quotidiennement de manière disproportionnée ? Nous demandons à la Commission d'intenter une action en justice contre la France et ses syndicats ATC, afin de protéger les vols de l'UE. Les passagers de l'UE qui se rendent d'Allemagne en Espagne, ou d'Irlande en Italie, ont le droit de compter sur le Marché Unique de l'UE pour leurs voyages aériens, et leurs vols ne devraient pas être annulés de façon répétée parce que la Commission européenne ne prend pas de mesures pour défendre le Marché Unique.

Le programme de ciel unique européen (SESAR) est un catalogue d'échecs qui dure depuis 20 ans. Aucun progrès n'a été réalisé en deux décennies. Eurocontrol a déjà recommandé à la Commission d'intenter une action en justice pour protéger les survols, et il est grand temps qu'Ursula von der Leyen et sa Commission cessent d’ignorer ce problème et commencent à agir pour défendre le marché unique du transport aérien à travers l'Europe. Nous ne voyons aucun inconvénient à ce que les syndicats français exercent leur droit de grève, mais nous attendons de la Commission européenne qu'elle défende et protège le marché unique, et non qu'elle le ferme de manière répétée ou que les survols de l'UE soient annulés simplement parce que les syndicats ATC français se livrent à ces grèves. »


Gate7

Comentarios


bottom of page