• Gate 7

TAP : restructuration de la flotte, réduction d'effectif et de salaire.

Le gouvernement portugais a indiqué que la restructuration de la compagnie aérienne nationale TAP passera par une réduction de la capacité de la flotte et la supperssion de

2000 postes. La compagnie possède actuellement plus de 100 avions, en incluant sa division régionale Portugalia, mais le ministre portugais des infrastructures, Pedro Nuno Santos, s'exprimant lors d'un briefing sur la restructuration, a déclaré que la flotte passera à 88 appareils début 2021.


Le ministre a également affiché la nécessité de réduire la main-d'œuvre pour s'adapter à cette réduction de capacité afin de sauver la compagnie. Selon lui ce plan permettra à TAP d'être plus compétitive et, à un moment donné, de recommencer à recruter.


Airbus A330 TAP

«Les emplois sont préservés en réduisant la masse salariale», déclare Nuno Santos. Cette réduction contribuera à 1,4 milliard d'euros d'économies d'ici 2024. Des mesures volontaires, notamment les départs à la retraite et le travail à temps partiel, ont contribué à modérer les réductions totales de personnel.


La perte de TAP serait extrêmement négative et désastreuse pour l'économie portugaise a déclaré le ministre. La restructuration redimensionnerait la compagnie aérienne et la positionnerait pour l’avenir, dit-il, en mettant les besoins de financement de la société en 2024 à 3,7 milliards d’euros. Le secrétaire au Trésor, Miguel Cruz, a déclaré que le gouvernement prévoyait que la TAP pourrait atteindre le seuil de rentabilité entre 2022-23 et un résultat net entre 2023-24. Cruz ajoute que le gouvernement a soumis une proposition à la Commission européenne détaillant la transformation qu’il entend poursuivre pour améliorer l’efficacité de la TAP, et doit coopérer avec la Commission pour finaliser les mesures du plan de restructuration.