top of page
  • Photo du rédacteurGate 7

ACI : Le trafic passagers en plein rebond au premier semestre 2023

Paris le 1er aôut : l'organisme européen du commerce aéroportuaire ACI EUROPE a publié aujourd'hui son rapport sur le trafic aérien couvrant le mois de juin, ainsi que le deuxième trimestre (T2) et le premier semestre (S1) de 2023.



LA DEMANDE INTERNATIONALE APPROCHE LE VOLUME DE PASSAGERS DE LA PLEINE RÉCUPÉRATION


Le trafic de passagers sur le réseau aéroportuaire européen a augmenté de +28,3 % au premier semestre 2023 par rapport à la même période de l'année dernière, le trafic international (+32,2 %) augmentant deux fois plus vite que le trafic domestique (+16,6 %). Le rythme de croissance s'est ralenti au deuxième trimestre (+16,3 %) par rapport au premier trimestre (+49 %), reflétant le fait que les restrictions COVID-19 sur les voyages intra-européens avaient été largement levées en avril de l'année dernière.


Par rapport aux niveaux d'avant la pandémie (2019), le volume de passagers s'est établi à -7,7 % au premier semestre, en amélioration constante sur la période, passant de -11 % en janvier à -5,9 % en juin.


Olivier Jankovec, Directeur Général d'ACI EUROPE, a déclaré : « Le trafic passagers a rebondi au cours des 6 derniers mois, se rapprochant de plus en plus d'une reprise complète. Cependant, 2023 n'est pas 2019. Les performances varient considérablement d'un marché national à l'autre, et les volumes restent inférieurs à leurs niveaux d'avant la pandémie pour plus de la moitié (52 %) des aéroports européens. Outre l'impact durable de la guerre en Ukraine sur certains marchés, cela s'explique en grande partie par des schémas de reprise devenus structurels. Il s'agit notamment de l'expansion impressionnante mais sélective des transporteurs à très bas prix et du repli relatif des transporteurs à service complet, ainsi que de l'importance de la demande de loisirs et de VFR1, ainsi que du déplacement d'une partie du trafic intérieur vers d'autres modes de transport.


"Jusqu'à présent, la demande est restée extrêmement résistante face aux pressions inflationnistes persistantes et aux augmentations record des tarifs aériens depuis le début de l'année. Mais, en regardant vers l'avenir et après le pic des mois d'été, nous voyons des risques de baisse importants et beaucoup d'incertitude. Celles-ci incluent la perspective d'une détérioration de la macroéconomie pour la zone euro et le Royaume-Uni ainsi que les premiers signaux indiquant que les dépenses discrétionnaires pourraient commencer à diminuer et que les réserves d'épargne en cas de pandémie sont épuisées.



LA DEMANDE INTERNATIONALE APPROCHE LE VOLUME DE LA DEMANDE INTERNATIONALE APPROCHE LE VOLUME DE PASSAGERS DE LA PLEINE RÉCUPÉRATION DE LA PLEINE RÉCUPÉRATION
ACI : Le trafic passagers en plein rebond au premier semestre 2023

ÉCARTS DE PERFORMANCE PARMI LES MARCHÉS NATIONAUX


Les aéroports du marché UE+2 (+28,7%) et du reste de l'Europe3 (+26,4%) ont augmenté le trafic passagers à un rythme similaire au premier semestre par rapport à l'année dernière. Mais par rapport aux niveaux d'avant la pandémie (S1 2019), les aéroports du reste de l'Europe (-2,1 %) se sont rapprochés le plus d'une reprise complète, le marché UE+ (-8,7 %) étant à la traîne.


En juin, les meilleures performances de trafic passagers sur le marché UE+ provenaient des aéroports de Grèce (+14,2%), d'Islande (+9,3%), du Luxembourg (+8,7%), du Portugal (+8,1%) et de Pologne (+6,3%) . À l'inverse, les aéroports de Finlande (-32,2%), de Slovénie (-31,9%), d'Allemagne (-21,7%), de Bulgarie (-20,5%) et de Suède (-18,8%) sont restés bien en deçà de leurs niveaux d'avant la pandémie.


Parmi les marchés les plus importants, les aéroports italiens (+1,9 %) ont affiché les meilleurs résultats, suivis de ceux d'Espagne (-2,8), du Royaume-Uni (-6 %) et de France (-8,3 %) - les aéroports allemands étant nettement aberrants. .

En ce qui concerne le reste de l'Europe, la meilleure performance du trafic passagers en juin est venue des aéroports d'Albanie (+114,6%), soutenus par l'expansion des transporteurs à très bas prix - suivis de ceux d'Ouzbékistan (+91,7%), d'Arménie (+87,6% ), le Kazakhstan (+43,6%) qui a bénéficié du trafic russe qui s'est détourné du marché UE+.


Parallèlement, les aéroports de Turquie (+0,6%) et de Russie (+0,4%) ont réalisé une reprise complète.


PLUS GRANDS AÉROPORTS VS. AÉROPORTS RÉGIONAUX/PETITS


Le trafic passagers des Majors (top 5 des aéroports européens) au S1 est resté à -8,9% en dessous de ses niveaux d'avant la pandémie (S1 2019) - sous-performant ainsi la moyenne européenne.


Londres-Heathrow (-4,3 %) est redevenu l'aéroport européen le plus fréquenté au premier semestre, avec 37 millions de passagers. Istanbul (+10,4%) arrive en deuxième position avec 35,6 millions de passagers et reste la seule Major dépassant ses volumes d'avant la pandémie.

Le hub turc était suivi par Paris-CDG (-12,6 % | 31,8 millions de passagers), Amsterdam-Schiphol (-17 % | 28,7 millions de passagers) et Madrid (-2,7 % | 28,5 millions de passagers).

Cependant, en juin, Francfort (-20,1 % | 26,9 millions de passagers) avait rejoint le top 5 de la ligue, remplaçant Madrid en cinquième position.

Parmi les autres grands aéroports (Groupe 1)4, les seuls à avoir pleinement récupéré leurs volumes passagers pré-pandémie au S1 sont ceux s'appuyant sur la demande loisirs/VFR et bénéficiant également d'une forte demande transatlantique : Lisbonne (+8,7%), Athènes (+ 7,3 %), Palma de Majorque (+3,8 %), Istanbul Sabiha Gökçen (+1,6 %) et Dublin (+1,5 %).


Pendant ce temps, les aéroports régionaux et plus petits5 (+0,4 %) ont pleinement récupéré leurs volumes de passagers d'avant la pandémie (2019) au premier semestre – et ont clôturé le mois de juin à +2,2 %. Cependant, il y avait aussi des variations importantes entre ces aéroports, ceux desservant des destinations touristiques populaires et s'appuyant sur des transporteurs à bas prix affichant souvent des performances impressionnantes.


Il s'agit pour le S1 de : Trapani (+163%), Pérouse (+137%), Kutaisi (+82%), Saragosse (+57%), Memmingen (+49%), Funchal (+41%), Lodz (+ 38%), Beauvais (+37%), Zadar (+23%), Ponta Delgada (+20%), Paphos (+19%) et Minorque (+18%)


ACI : Le trafic passagers en plein rebond au premier semestre 2023 Gate7

248 vues

Commentaires


bottom of page