• Gate 7

Air Algérie va renouveler et renforcer sa flotte : interview d'Amine Andaloussi

Le Conseil des ministres présidé ce dimanche par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a autorisé l'acquisition de 15 avions par la Compagnie aérienne Air Algérie pour l'ouverture de nouvelles lignes notamment vers des pays africains et asiatiques, selon le communiqué du Conseil.


Gate 7 a rencontré Amine Andaloussi porte-parole de la compagnie pour évoquer les perspectives qu’ouvrent cette décision.


Amine Andaloussi

Gate7 : Que représente cette annonce pour Air Algérie ?


Amine Andaloussi : C’est une bonne nouvelle pour Air Algérie et cela va nous permettre de renforcer mais aussi de renouveler notre flotte qui a une moyenne d’âge de 15 ans. Suite à cet accord de la part de l’Etat qui est notre actionnaire majoritaire nous nous préparons donc à mettre en œuvre cette décision qui profitera à la compagnie et à l’économie algérienne.


Gate7 : La compagnie sait-elle déjà vers quel constructeur elle compte se tourner pour ses nouveaux avions ?


Amine Andaloussi : Nous exploitons aujourd’hui une flotte de 56 avions. Avant d’entamer des discussions avec un constructeur nous devons d’abord définir nos besoins et les spécifications. Ensuite pour pourront procéder a un appel d’offre en due forme et commencer les discussions avec les différents constructeurs. Compte tenu des orientations fixées en conseil des ministres nous demandant de développer notre réseau africain et vers asiatique, nous aurons besoin de long et moyen-courrier.

Par ailleurs au-delà de l’aspect commercial Air Algérie a une mission de service public et se doit de contribuer au développement des différentes régions d’Algérie. L’Algérie est vaste comme cinq fois la France et a 42 aéroports.



Air Algérie va renouveler et renforcer sa flotte : interview d'Amine Andaloussi - Christophe Chouleur
Boeing NG Air Algérie



Gate 7 :Quelles nouvelles destinations pourraient être ajoutées au réseau d’Air Algérie ?

Amine Andaloussi : Avant la pandémie de COVID nous avions élaboré un plan de développement qui ciblait le Nigéria et le Cameroun en Afrique et les Etats-Unis. Il nous appartient de le mettre en œuvre puisque les conditions sont de nouveau réunies.


En Asie il s’agit de renforcer les liaisons que nous desservons déjà et nous envisageons d’autres villes vers lesquelles il y a de nombreux échanges économiques.

Notre volonté de développer un hub entre l’Afrique et l’Europe est toujours d’actualité. L’aéroport d’Alger Houari Boumediene est conçu pour 15 millions de passagers et sa nouvelle aérogare ouverte en 2019 sont des atouts pour concrétiser ce hub entre les deux continents.


Gate7 : Comment se présente la saison d’été 2022 ?


Amine Andaloussi : Nous constatons une forte demande qui dépasse l’offre de et vers la France, l’Espagne et Londres et nous allons ajouter de nouvelles fréquences pour répondre au mieux aux besoins de nos clients. Air Algérie s’est préparée pour faire face au rush d’été qui commence mi-juin pour se terminer mi-septembre tant sur le plan humain que sur le plan logistique.



Gate7 : Combien de destinations en France cet été et lesquelles ?


Amine Andaloussi : La France est un marché stratégique pour Air Algérie et un vivier de clients. Aujourd’hui nous proposons des liaisons de et vers Paris, Lille, Toulouse, Marseille et Lyon ou réside une grande communauté algérienne ou d’origine algérienne. De son côté Air Algérie est prête à ouvrir plus de destinations dont Bordeaux, Metz et Montpellier en fonction des instructions des autorités.



Air Algérie va renouveler et renforcer sa flotte : interview d'Amine Andaloussi Christophe Chouleur Gate7
Airbus A330 Air Algérie

propos recueillis par Christophe Chouleur






356 vues

Posts récents

Voir tout