• Gate 7

Pierre-François Novella : Le nombre de passagers décolle pour les aéroports de Bastia et Calvi.


Pierre-François Novella, le directeur des aéroports de Haute Corse, a le sourire. Il faut dire que le début de saison et les perspectives de trafic pour les aéroports de Bastia et de Calvi sont excellents. C’est un homme passionné et dynamique qui a accepté de recevoir Gate7 sur la plateforme de l’aéroport de Bastia qu’il connaît comme sa poche et où il salue chaleureusement toutes celles et ceux qui y travaillent. Il faut dire qu’il y a exercé toute sa carrière que cela soit au sein d’Air Corsica ou de l’aéroport où il a exercé plusieurs fonctions avant d’être nommé Directeur il y a à peine 8 mois.



Pierre-François Novella Directeur des aéroports de Bastia et Calvi - Gate7
Pierre-François Novella Directeur des aéroports de Bastia et Calvi


Gate7 : La saison d’été a commencé comment se présente-t-elle ?


Pierre-François Novella : Les chiffres sont excellents. Nous retrouvons le trafic de 2019 voir nous le dépassons. Nous sommes en conséquence en avance sur les hypothèses de IATA qui avait annoncé un retour à la normale en 2024 ou même 2025. En 2019 nous étions sur 1,560 Millions de passagers à Bastia et 336 514 sur Calvi. En 2022, l’offre en siège à Bastia sur la seule saison d’été s’élève à 1,644 Millions. Sur Calvi nous proposons 416 000 sièges ce qui est un record.


Gate7 : Vous ne semblez pas surpris par une telle progression


Pierre-François Novella : En effet ce n’est pas surprenant car pendant la crise nous avons gardé le cap et mis les moyens pour relancer le trafic. Nous connaissons bien notre région, les passagers qui fréquentent nos aéroports, et notre trafic ce qui nous a permis d’anticiper la reprise.



L'un des A320 d'Air Corsica - la 1er compagnie sur la plateforme de Bastia


Gate7 : Pour certains aéroports la reprise est synonyme de difficultés dans le traitement des passagers, notamment au niveau des postes inspection filtrage, parfois à la PAF. Ce n’est pas le cas pour les aéroports dont vous avez la charge ?


Pierre-François Novella : Nous avons internalisé la sureté au sein des deux aéroports ce qui

nous évite ce type de problème. Les salariés n’y sont pas des prestataires externes, souvent intérimaires, mais des salariés de l’aéroport. Cela nous permet non seulement d’avoir un service de qualité mais aussi de fidéliser nos collaborateurs pour lesquels nous avons des plans de carrière. Ce personnel possède une réelle culture aéroportuaire ce qui change beaucoup de choses. Nos agents traitent un passager en 20 secondes ce qui est meilleur que la moyenne nationale.


Gate7 : Accueillez-vous de nouvelles lignes et de nouvelles compagnies cet été ?


Pierre-François Novella : Notre plan de développement consiste à reconnecter nos

aéroports. Cela va se faire en trois phases : nous reconnectons nos aéroports aux

destinations qu’ils desservaient, nous étalons la saison et ensuite nos augmentons le volume de passagers. La priorité est bien entendu à la reconnexion. Parmi les nouvelles compagnies nous accueillons Lubeck Air avec une ligne Lubeck – Bastia. Les Pays-Bas sont désormais reliés à la Corse avec Transavia qui proposer 2 vols / semaine au départ vers Rotterdam. Après 2 ans d’absence Vueling fait son retour avec le Bastia-Barcelone qui reconnecte, ainsi, la Corse à la Catalogne.

La Scandinavie est de nouveau desservie avec 3 lignes et 2 opérateurs : Air Corsica avec le Bastia-Göteborg et Norwegian qui fait un retour en force avec des vols de et vers

Copenhague et Stockholm.


Aujourd’hui nous proposons 48 routes au départ de Bastia dont 26 sur le réseau domestique et 22 à l’international. 13 compagnies y desservent 10 pays. A Calvi nous offrons 26 lignes dont 17 domestiques et 9 internationales qui desservent 6 pays. Calvi dessert notamment l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse, l’Angleterre et la Belgique. Nous fondons beaucoup d’espoirs sur Calvi.


A Bastia nous touchons le Maroc avec le vol vers Fez assuré par Transavia mais aussi

l’Angleterre avec 3 vols/semaine 2 rotations avec easyJet et une avec British Airways.

L’Allemagne est aussi largement desservie depuis Bastia avec 9 lignes proposées et nous

accueillons Luxair vers Luxembourg. Nous sommes contents cette année de pouvoir

proposer la liaison entre Bastia et Rotterdam. Rotterdam devrait ensuite pouvoir être

proposée vers les autres aéroports corses dont Calvi. Il ne faut pas oublier que Bastia est le premier aéroport international de Corse.


L'aérogare de Bastia

Gate7 Quid de l’Italie très proche qui n’est pas représentée ?


Pierre-François Novella : Nous espérons que notre compagnie régionale viendra nous

rejoindre sur notre projet vers l’Italie. Nous travaillons sur un projet d’ouverture Bastia à

Rome voire Milan en 2023. Sur L’Italie il faut trouver le bon module pour que cela soit

rentable.


Gate7 : Bastia et Calvi accueillent aussi bien des compagnie « legacy » que low-cost.

Pierre-François Novella : Nous accueillons en effet trois types de compagnie, les compagnies traditionnelles, dites Legacy, les « middle cost » et les low-cost. Nous essayons de proposer à nos passagers une palette de compagnies. Par exemple on trouvera sur nos aéroports Lufthansa et Eurowings ou easyJet et British Airways.


Gate7 : Les Corses représentent-il une partie importante des voyageurs au départ de des aéroports de Haute Corse ?


Pierre-François Novella : Les lignes fonctionnent réellement dans les deux sens. C’est le cas notamment vers Charleroi ou Londres que beaucoup de corses empruntent. Nous accueillons aussi une nouvelle population qui a fait le choix de travailler à distance en restant à Corse. Ce phénomène n’est pas propre à la Corse et a été constaté aux Baléares.


Gate7 : Quelle est la part d’Air Corsica dans le trafic des deux aéroports.


Pierre-François Novella : Elle est importante avec aux alentours de 48 % du trafic global avec OSP (600 kpax) dont 5% HORS OSP (67 000 pax). C’est aujourd’hui notre premier partenaire et nous lions notre développement à celui d’Air Corsica.

Nous comptons bien nous développer avec notre compagnie insulaire.


Gate7 : Les infrastructures actuelles sont-elles à niveau pour réaliser vos ambitions ?


Pierre-François Novella : Nous avons remis à niveau l’aéroport de Bastia en termes de

capacités afin de faire face à la croissance exponentielle que nous connaissons. Nous avons commencé à travailler sur ce sujet dès 2017. Ainsi nous avons créé deux postes avions supplémentaires, nous avons ouvert une salle d’embarquement supplémentaire à l’étage, nous avons doublé le nombre de nos portes d’embarquement et augmenté le nombre de banques d’enregistrement. Nos carrousels bagages sont désormais dimensionnés pour accueillir des Boeing 777 et notre système de traitement des bagages est performant et peut traiter 1 800 bagages par heure. Cela peut paraître anecdotique mais nous avons refait les toilettes de l’aéroport selon les plus hauts standards.


Calvi n’est pas en reste avec 7 Millions d’investis avec l’aide de la Collectivité de Corse, pour l’aviation commerciale et l’aviation d’affaires. Nous y avons maintenant 9 portes

d’embarquement, 11 banques d’enregistrements, 3 PIFS et avons porté la capacité à 12 jets et 40 postes d’aviation générale. La clef du développement de Calvi est son accessibilité et nous travaillons pour mettre une approche de même type qu’à Ajaccio qui permettra de se poser face à la mer. Cela devrait permettre de « débrider » l’aéroport.


Gate7 : Que représente l’aviation d’affaires pour les deux aéroports ?


Pierre François Novella : L’aviation d’affaires va servir de locomotive à l’aéroport de Calvi

Sainte Catherine. Nous faisons chaque week-end le plein en aviation d’affaires. La Balagne a une attractivité importante. Après les travaux structurants réalisés, nous avons enregistrés depuis le 1 er janvier 684 mouvements (soit 975 passagers), l’année dernière à cette même période nous comptabilisons 523 mouvements.

C’est plus sporadique pour Bastia mais étant un aéroport de déroutement pour les aéroports corses et italiens nous sommes obligés de la limiter et de limiter des potes disponibles.


Gate7 : Quels sont les prochains défis importants auxquels vous devez faire face ?


Pierre François Novella : D’un point de vue infrastructure nous allons réaliser l’extension de l’aérogare arrivée avec notamment l’installation de parafes. Nous prévoyons d’étendre la zone shopping coté zone d’enregistrement. Nous avons également en projet la création d’un parking aérien au sud de la plateforme qui comprendra une gare routière au rez-de- chaussée et permettra de mieux connecter l’aéroport à la région. Nous avons également un projet de nouveau terminal destiné à l’international et qui serait connecté au terminal actuel.


Les destinations desservies au départ de Calvi cet été - Gate7
Les destinations desservies au départ de Calvi cet été

A Calvi nous avons débuté les travaux liés à l’application des standards 3 et nous allons

refaire la toiture de l’aérogare pour mieux l’isoler et réaliser des économies au niveau

thermique. Nous allons aussi étendre la zone de sécurité après la piste après avoir finalisé les études relatives à l’impact environnemental et réalisé les acquisitions de foncier


Il est intéressant de noter que quasiment tous ces projets sont conduits grâce à l’ingénierie que nous réalisons en interne puisque nous avons les compétences et les ressources nécessaires.


La dimension développement durable est un élément au coeur de notre stratégie. Gate7 reviendra sur ce sujet qui mérite d'être approfondi lors d'un futur reportage.

L'aéroport de Bastia peut accueillir des gros porteurs tels que cet Airbus A330-300 d'AIr Caraïbes affrété par Air Corsica

Interview réalisée par Christophe Chouleur pour Gate7

239 vues