• Gate 7

Coté Coulisses : Préparation d'un vol avec Chloé cheffe de cabine chez Frenchbee

Paris le 31 mai 2022 - Gate7 a suivi Chloé, cheffe de cabine chez Frenchbee, dans les préparatifs de son vol vers San Francisco. De son arrivée à Orly à l’accueil du premier passager, suivez-nous pour découvrir ce qui se passe avant que vous ne montiez à bord d’un vol long-courrier. Au programme : bonne humeur, esprit d’équipe, organisation, respect des procédures, sens du contact et une énergie débordante.






Sa valise est prête depuis la veille et n’est d’ailleurs jamais totalement défaite. Même si son vol ne décolle qu’à 18 heures 30 Chloé est dès son réveil en mode avion : celui qu’elle va effectuer le soir même vers San-Francisco en tant que cheffe de cabine. Un léger stress supplémentaire aujourd’hui quand elle revêt son uniforme chic et décontracté car c’est aujourd'hui son premier vol en tant que cheffe de cabine.


Comme vous et moi, ou presque, elle dépose son bagage en soute au comptoir réservé aux équipages de la compagnie. Elle y retrouve une partie de son équipage et se dirige avec eux vers le lieu du briefing qui a lieu 90 minutes avant le départ de l’avion. Personnel navigant ou pas il faut passer les différents contrôles de sécurité et se plier aux mêmes règles que les passagers.


Le lieu de rendez-vous est fixé à côté de la porte E6, une toute nouvelle extension d’Orly 4. Progressivement l’ensemble de l’équipage arrive. Coté personnel de cabine il est aujourd’hui composé de 11 hôtesses et stewards, un de plus que d’habitude car une nouvelle recrue, encore un peu timide, effectue son vol de familiarisation. Coté pilotes ils seront 3 avec un commandant de bord et deux officiers pilotes.



C’est un moment de retrouvaille pour certains, de découverte pour d’autres car chaque équipage est différent et n’est constitué que pour une rotation. Frenchbee est cependant à taille humaine et Chloé a déjà volé avec 8 d’entre eux. Ils vont travailler ensemble pendant 11 heures et arriveront à 20h50 heures locales à San Francisco.


Une partie de l’équipage y restera 3 nuits avant de repartir vers Paris, une autre continuera vers Papeete et effectuera une rotation de 10 jours au total. Ce moment convivial est important car c’est là que l’esprit d’équipage se crée. Imaginez un instant que vous changiez de collègues à chaque nouvelle journée de travail !


L’équipage se rend maintenant à l’avion. La cabine n’est pas encore totalement prête mais le temps passe. Chloé improvise et effectue une première partie du briefing dans la passerelle. Chez Frenchbee le briefing s'effectue obligatoirement en anglais, langue que chaque PNC doit maitriser.


« C’est un moment important qui va donner le tempo à l’équipage, c’est aussi le moment où nous sommes tous réunis car ensuite nous nous divisons pour effectuer notre mission. C’est un aussi moment où en tant que cheffe de cabine je dois créer une synergie entre tous » confirme Chloé.


« Le débriefing à l’arrivée sera tout aussi important pour améliorer le service et remercier l’équipage » précise t-elle.

Chacun a sorti son carnet et note les particularités du vol annoncées par Chloé, la concentration est forte. L’Airbus A350-900 sera plein aujourd’hui dans les deux cabines et 3 bébés seront à bord. Elle énonce ensuite les postes que chacun va occuper, rappelle le numéro de vol et l’immatriculation de l’avion, indique les spécificités des repas et le déroulé du service, bref toutes les informations indispensables au bon déroulement du vol.




Chloé procède ensuite à un contrôle des connaissances de sécurité. Chaque membre d’équipage doit être en mesure de répondre correctement à la question de sécurité posée : attitude à adopter, actions à effectuer dans des situations que l’équipage pourrait rencontrer. Pas question d’hésiter chacun doit maitriser ses sujets. Le tour est terminé et chaque PNC passe l’épreuve avec succès.



Il est temps maintenant de monter à bord. L’équipage du poste se joint aux navigants commerciaux pour ce moment. Le commandant de bord présent l’équipage et revient sur la durée du vol, la météo et les turbulences attendues.


"Cela risque de secouer un peu au-dessus du Groenland" prévient-il.


Chloé indique aux pilotes qui la remplacera et sera leur contact pendant le repos qui est obligatoire et dure une heure et demi sur les vols de plus de 9 heures. Repos qui s’effectue dans le crew-rest prévu à cet effet.






Le briefing terminé chacun se rend à son poste et procède aux vérifications de sécurité obligatoires. Vérifications du matériel à l’aide d’une check list, vérification du chargement du catering et de l’armement de l’avion : rien n’est laissé au hasard, même si des vérifications ont déjà été faites par le personnel au sol. L'avion ressemble à une fourmilière ou chacun vaque à ses occupations méthodiquement à un rythme rapide : tout doit être vérifié avant que les passagers montent à bord.



Aujourd’hui il manque de couvertures et un gilet de sauvetage n’est pas dans sa pochette. Aussitôt Chloé fait remonter l’info auprès d’un technicien de la compagnie qui se charge de faire le nécessaire avant le départ de l’avion.


Une fois les vérifications, faites chacun rend compte à Chloé qui remplit un nombre impressionnant de documents. L'un des aspects importants de sa mission de chef de cabine réside dans une bonne communication avec l'équipage de cabine et les pilotes.


Dans ces dernières minutes ou tout se précipite restez zen n'est pas simple mais quatre années au sein de la compagnie et la formation aux missions de cheffe de cabine lui permettent de rester concentrée.



Dans le cockpit, les pilotes procèdent eux aussi aux dernières vérifications. L'un d'entre eux est descendu faire le tour avion.




L’équipe au sol prévient que les passagers sont prêts à embarquer. Un dernier check et Chloé prévient par l'interphone l’équipage de leur arrivée. Chacun est à son poste.


Elle se saisit de la corbeille qui contient les lingettes désinfectantes et accueille les premiers passagers avec un sourire qui ne l’a jamais quitté même dans les moments les plus speed.


C’est parti pour 11 heures de vol !



Un grand merci à Chloé A. et à tout l'équipage du vol BF710 du 27 mai 2022.


Christophe Chouleur pour Gate7







1 753 vues