• Gate 7

Interview Alexis Frantz : le secteur du catering aérien durement touché par l'impact de la pandémie.

Mis à jour : juil. 25

Paris le 28 mai 2020 - interview réalisée par Christophe Chouleur


Le métier de la restauration aérienne (catering) est très affecté par la crise que traverse le secteur avec une baisse de 93 % de chiffre d’affaires cumulé depuis le début de la crise du coronavirus.


Pour faire entendre la voix de ce secteur qui représente plus de 12000 emplois en France, les dirigeants des entreprises françaises, Olivier Sadran (Président fondateur de Newrest), Alexis Frantz (Directeur Général de Servair) et Xavier Muller (Président de LSG France) ont crée l'Alliance des Métiers de la Restauration Aérienne et Ferroviaire.


Alexis Frantz, son secretaire général, a répondu aux questions de Gate7.



Gate 7 : L'Alliance des Métiers de la Restauration Aérienne et Ferroviaire qui regroupe Servair, Newrest et LSG est inédite et regroupe des entreprises il y a peu encore concurrentes. Qu’est-ce qui vous a poussé à vous regrouper ? 


Alexis Frantz : D’abord, nous restons et resterons toujours concurrents ! Cependant, il nous semblait important de structurer notre industrie pour défendre nos intérêts et en particulier en ce moment pour bénéficier de mesures de soutien à notre secteur à l’instar de celles demandées par les secteurs du transport, du tourisme et de la restauration puisque nous sommes à la croisée de ces trois activités. Plus généralement, chaque industrie a besoin d’une représentation, et celle-ci sera utile même après cette crise pour faire face à nos différents enjeux futurs notamment ceux liés à la réglementation. Gate 7 : De quel soutien avez-vous bénéficié jusqu’à présent ? 

Alexis Frantz : Aujourd’hui, nous bénéficions des mesures ouvertes à l’ensemble des entreprises comme l’accès aux prêts garantis par l’Etat ou encore les dispositifs d’activité partielle qui nous permettent de tenir dans le temps et d’éviter de prendre immédiatement des mesures plus drastiques pour sauvegarder l’économie de nos entreprises.  



Gate 7 : De quels volumes de liquidité disposent les acteurs de l'Alliance et combien de temps pouvez-vous tenir sans être obligé de réduire les effectifs ? 

Alexis Frantz : Cela varie selon chaque adhérent, mais leurs liquidités leur permettent de tenir quelques mois seulement. Le dispositif de chômage partiel est très important pour nous. D’autant plus que nous ignorons l’intensité et la durée de cette crise. Si nous n’obtenons pas la prolongation du chômage partiel, nous devrons certainement prendre des mesures plus radicales.

Gate 7 : Vous avez des contacts étroits avec les compagnies clientes, comment voyez-vous la reprise pour les métiers du catering ? (horizon, volumes etc.) 

Alexis Frantz : Les compagnies aériennes annoncent qu’il leur faudra entre 3 à 5 ans à partir d’aujourd’hui pour retrouver un niveau d’activité similaire à celui d’avant la crise. De notre côté, nous n’imaginons pas un retour avant 3 ans au minimum. Mais la reprise du trafic n’est pas tout, nous aurons à faire face aux nouvelles prescriptions que les compagnies mettront sans doute en place pour respecter les mesures sanitaires, et également aux variations de volumes de celles-ci. A titre comparatif, après la crise de 2008, notre activité a mis presque 10 ans à retrouver son niveau de 2007.

Gate7 : Pensez-vous que le covid pourrait avoir un impact durable sur le type de prestations servi à bord ? 

Alexis Frantz : Il est évident que cette crise impactera le service à bord. Les compagnies réfléchissent déjà sur ce sujet. Verrons-nous un nouveau type de restauration avec plus de produits emballés par exemple ? il est encore un peu tôt pour le dire. Mais notre industrie devra forcément s’adapter à cette nouvelle donne et trouver les solutions qui contenteront tant les compagnies que les passagers.

#Servair #Newrest #LSG #catering #inflightmeals

©2020 par Gate7. Créé avec Wix.com