top of page
  • Photo du rédacteurGate 7

l'ESTACA Bordeaux lance une nouvelle spécialisation dédiée à la décarbonation de l'aéronautique

Paris le 11 janvier 2023 - Le secteur aéronautique fait face à de grands défis qui impliquent le déploiement progressif de nombreuses innovations et impactent les compétences attendues pour les futurs ingénieurs. Dans ce contexte, l’ESTACA, école d’ingénieurs post-bac spécialisée dans le domaine des transports et la mobilité durable, lance, pour ses étudiants de 5ème année, une nouvelle spécialisation « Innovation et Décarbonation du Secteur Aéronautique » sur son campus de Bordeaux. Objectif : former des ingénieurs prêts à contribuer au déploiement de solutions concrètes et innovantes pour atteindre la neutralité carbone et réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030.


Philippe Guibert, Directeur des formations de l’ESTACA : « L'industrie aéronautique, véritable fleuron technologique, suscite l'engouement des étudiants de l'ESTACA. Avec son dynamisme économique, ses défis technologiques et son potentiel d'innovation continu, cette filière offre un terrain fertile pour développer des projets professionnels captivants. Dès la rentrée 2024, 30 étudiants pourront intégrer cette nouvelle spécialisation, en ligne avec notre plan stratégique et l’ouverture récente de notre nouveau département IDEAL pour des ingénieurs durables et responsables. »



Une formation pour préparer les ingénieurs à la décarbonation du secteur aéronautique
l'ESTACA Bordeaux lance une nouvelle spécialisation dédiée à la l'ESTACA Bordeaux lance une nouvelle spécialisation dédiée à la décarbonation de l'aéronautique de l'aéronautique

 

Une formation pour préparer les ingénieurs à la décarbonation du secteur aéronautique

 

Noureddine Guerrassi, enseignant-chercheur en charge de la mise en œuvre pédagogique du programme : « Les objectifs pédagogiques de cette nouvelle spécialisation sont ambitieux. Les futurs ingénieurs doivent acquérir une vision globale en développant leur savoir-faire et leur expertise sur les enjeux et impacts des énergies nouvelles décarbonées. Notre objectif est de développer leurs aptitudes à analyser des sujets techniques avancés pour proposer et mettre en œuvre des solutions énergétiques optimisées, tout en favorisant leur esprit critique et leurs compétences en résolution de problèmes pour des systèmes complexes. »


Les futurs ingénieurs doivent acquérir une vision globale
Une formation pour préparer les ingénieurs à la décarbonation du secteur aéronautique

La nouvelle spécialisation « Innovation et Décarbonation du Secteur Aéronautique » va permettre :


D’accompagner la transformation profonde de la société et développer la compétitivité industrielle sur les technologies d’avenir permettant d’atteindre la neutralité carbone du transport aérien d’ici 2050 ;


De préparer les futurs ingénieurs à intégrer rapidement et efficacement le domaine de l’aéronautique ;


De mieux connaitre les enjeux industriels en lien avec les objectifs de décarbonation du transport aérien.



ESTACA Bordeaux
Les futurs ingénieurs doivent acquérir une vision globale


Une spécialisation de dernière année conjuguant théorie et pratique

 

En plus des 6 spécialisations au choix déjà proposées aux étudiants de la filière aéronautique en dernière année, cette nouvelle formation est destinée aux élèves intéressés par les nouvelles technologies et la modélisation.

Elle proposera des unités d’enseignements théoriques autour de 7 modules :

 

§  Carburants durables et décarbonés

§  Combustion

§  Allègement et matériaux

§  Aéronefs, turbomachines et impact environnemental

§  Efficacité des systèmes de propulsion

§  Eco conception et économie circulaire

§  Sciences humaines et autour de l’entreprise.

 

Au-delà des enseignements théoriques, cette formation sera couplée avec un projet industriel, comme par exemple : le développement d’avions bas carbone, la conception d’avions électriques hybrides, l’étude de systèmes électriques qui génèrent de l'électricité à la place ou en plus de la poussée du moteur à turbine…

 

Le stage de fin d’études, de 24 semaines, complètera cette partie pratique de l’acquisition de compétences dans le domaine de la décarbonation.

 

Durant leur formation, les étudiants travailleront sur des projets visant à réaliser la neutralité carbone dans le cadre du déploiement de solutions de mobilité décarbonée, en utilisant différents leviers : le remplacement du carburant fossile par une source d'énergie neutre en carbone, l'amélioration de l'efficience énergétique des aéronefs et l'intégration des connaissances intersectorielles pour une décarbonation à l'échelle globale.



Gate 7 ESTACA l'ESTACA Bordeaux lance une nouvelle spécialisation dédiée à la décarbonation de l'aéronautique

コメント


bottom of page