• Gate 7

Le Musée de l’aéronautique et de l’astronautique de Cuatro Vientos à Madrid.

Paris le 17 avril 2021 - Nicolas de Castries


Le musée de l’aéronautique et de l’astronautique, également connu sous le nom de musée de l’Air, est principalement dédié à l’armée de l’air. Il est situé tout près de l’aéroport de Madrid Cuatro Vientos, le plus ancien d’Espagne qui n’accueille plus qu’aujourd’hui des vols d’affaires ou encore l’escadre d’hélicoptères de la police nationale.


Environ 130 avions sont répartis sur une superficie de 67.000m2 incluant sept hangars retraçant l’histoire de l’aviation et en particulier celle de l’Espagne.


Parmi les curiosités présentes, le plus ancien avion d’Espagne, un Blériot XI ou encore le rare Transavia PL-12 Airtruk australien.


Attachez vos ceintures et embarquez avec Gate 7 pour un tour historique.


CASA C-352

La visite commence avec l e CASA C-352 construit sous licence du célèbre manufacturier allemand Junkers. Surnommé Tante Ju par les allemands ou Iron Annie par les anglais, ce modèle est la version espagnole du Ju-52.

A l’origine, il s’agissait d’un avion monomoteur destiné au transport de civils, mais cette sous motorisation imposa le rajout de deux moteurs sur les ailes.

Les premières missions militaires de cet avion furent durant la guerre d’Espagne au sein de la légion Condor.


CASA C-352

La visite se poursuit avec cet étrange aéronef qu’est le Transavia PL-12 airtruk, que l’on peut voir dans le film Mad Max. C’est un avion monomoteur principalement destiné à l’agriculture conçu et construit par Transavia Corporation. C’est un « sesquiplane », un biplan dont l’aile inférieure est plus petite que la supérieure Environ 120 exemplaires furent construits entre le milieu des années 60 et 80.


Cet exemplaire, offert par le constructeur, a mis 15 jours pour relier les 22.000 kilomètres entre Sydney et l’Espagne.


Transavia PL-12 airtruk

Non loin de ce dernier, se trouve la partie des hélicoptères, ici un Puma de l’Aérospatiale.


Puma

Le très célèbre Bell.


Bell

Le Messerschmitt Bölkow de la Police espagnole et le MIL MI-2, premier hélicoptère soviétique bi-moteur fabriqué uniquement en Pologne. En Espagne, il servait au transport de pompiers.


Messerschmitt Bölkow de la Police espagnole et le MIL MI-2,

Juste en face des hélicoptères se trouve un appareil du constructeur espagnol Construcciones Aeronáuticas S.A.un CASA C-207. Initialement prévu pour le transport de passagers civils, il ne fut utilisé que par l’armée de l’air espagnole pour le transport et le parachutage de troupes.


CASA C-207.

Le Douglas DC4 « Sky Master » était aussi destiné au transport de civils. Conçu un an le début de la seconde guerre mondiale, il fut converti en avion militaire. Capable de transporter jusqu’à 50 personnes, sa vitesse maximum n’était que de 440km/h. L’équipage était composé d’un pilote, d’un co-pilote, d’un mécanicien et d’un radio navigant.

Douglas DC4 « Sky Master »

Douglas DC4 « Sky Master »

Le premier hangar abrite les aéronefs du début de l’aviation jusqu’aux années 1940 dont le fameux Vilanova Acedo, basé sur un Blériot XI, qui est le plus ancien avion d’Espagne.


Vilanova Acedo

Le de Havilland DH-4, considéré comme le meilleur bombardier durant la première guerre mondiale. Il fut construit à 9.500 exemplaires


de Havilland DH-4

Le Farman 402 aux couleurs de l’armée républicaine espagnole, il servit durant la guerre civile comme avion de transport, liaison et d’ambulance.


Farman 402

Le Morane Saulnier 230 qui est un avion biplace d’entraînement et de perfectionnement de l’entre deux guerres. Avion aussi bien destiné aux militaires qu’aux civils (dont Hélène Boucher), c’est l’ancêtre des avions de la Patrouille de France.

Morane Saulnier 230

El Jesús del Gran Poder, qui est un variant du Bréguet 19, il réalisa un vol historique de 6.550 km entre Séville et Salvador de Bahia en 44h.



Le FIAT CR-32 ou Hispano Ha 132L « Chirri » pour la version espagnole (sous licence) est un avion de chasse biplan italien, utilisé principalement durant la guerre d’Espagne et la seconde Guerre Mondiale.

FIAT CR-32 ou Hispano Ha 132L « Chirri »

Le Sikorsky S-55 « Chickasaw » est un hélicoptère américain (comme son nom ne l’indique pas !) de manœuvre et d’assaut. Il existait une version civile que Sabena utilisa. Il vola également sous les couleurs françaises lors des guerres d’Indochine et d’Algérie.


Le MiG-23 MF « Flogger-G » est un avion de chasse soviétique à géométrie variable conçu à la fin des années 60 et qui est toujours en service dans certains. Cette version exposée était destinée à l’exportation avec une avionique dégradée.


MiG-23 MF « Flogger-G »

Le MiG-21 MF « Fishbed-F » est l’avion de combat supersonique le plus vendu au monde, près de 14.000 exemplaires ! Et il en reste encore près de 800 en activité aujourd’hui. Principalement utilisés dans les pays de l’ancien pacte de Varsovie, cette version est celle de l’ancienne République Démocratique Allemande.


Le Dassault Mirage F1 est un avion de chasse multirôle capable d’interception à vitesse supersonique que de pénétration à basse altitude par tous les temps. Il est capable d’être ravitaillé en vol. Retiré de l’armée française, il vole encore sous les couleurs des armées Congolaises, Gabonaises, Marocaines, Libyennes et Iraniennes.



Le Lockheed F-104 « Starfighter » est un chasseur à réaction américain, mono-réacteur et supersonique construit à plus de 2.500 exemplaires. Surnommé le faiseur de veuves ou cercueil volant suite à de nombreux accidents, principalement liés à la faible surface alaire, et un turboréacteur peu fiable.



Le North American B-25 TB 25N « MITCHELL » est un bombardier américain de la seconde Guerre Mondiale. Connu pour être l’un des premiers avions à avoir bombardé Tokyo après l’attaque de Pearl Harbour, c’était à l’époque le seul avion à pouvoir décollé d’un porte-avions. C’est aussi dans ce type d’appareil qu’est mort le général Leclerc en 1947.

North American B-25 TB 25N « MITCHELL »

Le SAAB AJ-37 Viggen (tonnerre en suédois) est un avion multirôle conçu et construit par la Suède dans les années 60. Il se caractérise par une aile delta, des plans canards et un système d’inversion de poussée permettant des STOL (Short Take-Off and Landing).


SAAB AJ-37 Viggen

A l’intérieur de ce hangar se trouvent deux sections de McDonnel Douglas DC-9 et d’un Boeing 727 de la compagnie Iberia.


Le Canadair CL-215 « Bojito » est un avion amphibie conçu pour la lutte contre les feux de forêts pouvant transporter plus de 5.000 litres d’eau. C’est en réalité un bombardier d’eau mais le mot Canadair est passé dans le langage courant.


Canadair CL-215 « Bojito »

Le Douglas DC3 ou C-47 « Skytrain » pour l’US Army Air Force ou encore Dakota pour la RAF est une version militaire qui servait pour le transport et le parachutage de troupes.


Le Douglas DC3 ou C-47 « Skytrain »

Le CASA C-207 Azor était initialement prévu pour 40 passagers. Il a au final rejoint l’armée de l’air espagnole en 1962 avant de rejoindre le musée en 1985.


CASA C-207 Azor
CASA C-207 Azor

Le Boeing KC-97L « Stratotanker », facilement reconnaissable à sa silhouette, était un avion de ravitaillement en vol construit dans les années 50. Sa particularité est d’avoir quatre moteurs à pistons et deux turboréacteurs qui furent rajoutés après pour augmenter sa vitesse.

Boeing KC-97L « Stratotanker »,
Boeing KC-97L « Stratotanker »

Informations pratiques :

Le musée est ouvert du mardi au dimanche, de 10h00 à 14h00.

Prix de l’entrée : entrée gratuite mais donation de 3€ appréciée

L’adresse du Musée est : Carretera de Extremadura, A-V, Km. 10,500 accessible par bus depuis la gare routière de Principe Pio ou par métro depuis la station Cuatro Vientos.



Article et photos de Nicolas de Castries pour Gate 7