• Gate 7

Les équipes Air France KLM mobilisées pour le succès de la campagne Beaujolais nouveau 2020

Paris le 21 Novembre 2020 -


Bien que la crise sanitaire du Covid-19 et le confinement aient bouleversé les festivités habituelles qui accompagnent la sortie du Beaujolais Nouveau, l’événement était attendu non seulement en France mais dans de nombreux pays dans le monde.


Comme chaque année, les équipes cargo Air France KLM se sont mobilisées pour livrer en temps et en heure le millésime 2020 vers des destinations lointaines.


Gate7 a rencontré Clément FAU, attaché Commercial Air France KLM Cargo pour la Région Auvergne Rhône Alpes et coordinateur pour la campagne du Beaujolais Nouveau.


A ce titre Clément gère depuis 4 ans, avec une double casquette Air France et KLM, un portefeuille de clients transitaires qui font l’intermédiaire entre les distributeurs et les destinataires. Son rôle est d’orienter les flux de fret sur les avions Cargo du groupe Air France KLM ou les soutes des avions passagers. Ces flux sont très variés avec des produits tel que le Beaujolais nouveau mais également pharmaceutiques, industriels etc.

Chargement des palettes de Beaujolais Nouveau à bord du 777 Cargo d'Air France

Gate7 : Que représente l’opération Beaujolais nouveau pour Air France ?


Clément Fau : Cela fait un peu plus de 30 ans qu’Air France accompagne l’exportation du Beaujolais Nouveau tant avec les transitaires locaux que les transitaires étrangers notamment Japonais.


Cette année les ventes se sont faites de juillet à mi-octobre. Ensuite nous sommes passé dans une phase plus opérationnelle avec les réservations, la mise en œuvre et le suivi des envois.


Air France dont les capacités Cargo ne sont pas le plus importantes du marché met en avant la qualité de service pour se distinguer de la concurrence. Elle se traduit par un suivi depuis la vente jusqu’aux livraisons, une communication permanente avec nos clients, des équipes qui sont très expérimentées sur le transport du Beaujolais Nouveau et qui connaissent le niveau d’exigence des clients et leur livre le produit dans des conditions optimales et bien sûr dans les délais impartis.


En chiffre cela a représenté pour cette année environ 1 500 000 bouteilles transportées, un tonnage total 786 tonnes environ réalisé sur 109 vols dont 3 vols cargos répartis entre 529 tonnes sur Air France et 257 sur KLM.


Gate 7 : En cette période particulière y a-t-il des contraintes nouvelles ?


Clément Fau : Cette année a été un vrai défi car en raison du COVID19 la planification était plus complexe en raison un programme de vol très changeant et des diminutions de capacités. Heureusement, et c’est la force du groupe, KLM a pu récupérer des tonnages et nous permettre d’assurer l’acheminement des palettes à destination. Par ailleurs, pour la première fois depuis 5 ans, nous avons bénéficié de l’appui de nos 777 Cargo pour livrer le Beaujolais Nouveau.

En raison de la pandémie la demande pour le Beaujolais Nouveau a baissé de 30 % mais cela ne s’est traduit que par une baisse de 20 % chez pour Air France KLM qui a su tirer son épingle du jeu et malgré la baisse nous avons fait une belle campagne.


Gate 7 : Vers quels marchés sont expédiées ces bouteilles ?


Clément Fau : Le premier marché est de loin le Japon avec 570 tonnes expédiées, il représente en général 80 % du marché du Beaujolais nouveau en aérien. Viennent ensuite la Chine, la Corée du Sud et le Canada. Vers d’autres pays, comme les Etats Unis par exemple, c’est plutôt le transport maritime qui est choisi par les vignerons.



Gate 7 : En quoi le marché du transport du Beaujolais nouveau est-il différent des autres marchés ?


Clément Fau : Le nombre d’acteurs sur le marché du Beaujolais nouveau est réduit et tout le monde se connaît avec par exemple 4 très gros importateurs au Japon. C’est un marché très concurrentiel sur lequel la clientèle est très attachée à la qualité de service. Il demande donc une attention particulière de bout en bout. C’est ce sur quoi nous portons toute notre attention.


Nous n’avons pas de droit à l’erreur car le Beaujolais Nouveau est libéré à une date bien précise, le respect des délais est donc plus qu’impératif. C’est une période intense tant pour les importateurs que pour nous mais nous en retirons une grande satisfaction une fois la mission accomplie.



Gate 7 : Air France KLM est-elle la seule compagnie à assurer le transport du Beaujolais Nouveau ?


Clément Fau : Non le marché est concurrentiel et Air France KLM est face aux transporteurs japonais, aux compagnies tout Cargo comme Air Bridge et des compagnies comme Qatar qui a une bonne desserte de l’Asie et est acteur important pour le Cargo. On trouve aussi dans une moindre mesure des compagnies comme Vietnam Airlines ou Cathay Pacific. Air France a la chance de bénéficier d’une excellente image au Japon et le fait que ces bouteilles voyagent avec la compagnie porte drapeau du pays producteur est un avantage concurrentiel.



Clément FAU

Gate7 : Une question plus personnelle, l’avez-vous gouté et qu’en pensez vous ?


Clément Fau : Oui je l’ai gouté, avec modération bien sûr, pour fêter ces 7 mois de préparation intensive d’une événement, symbole de l’art de vivre français, attendu chaque année à travers le monde.

Il est à l’image de celui de l’année dernière et je trouve que la qualité augmente depuis quelques années. C’est avant tout un vin de partage et festif même si cette année cet aspect a dû être abandonnée pour des raisons sanitaires. Petite anecdote, il paraît que toute la production n’ayant pas été vendue par les producteurs français en raison du contexte, une partie sera transformée en gel hydro alcoolique !









Interview réalisée par Christophe Chouleur pour Gate7 / photos Air France


Retruvez le site du Beaujolais nouveau 2020 : https://www.beaujolaisnouveau.fr/


©2020 par Gate7. Créé avec Wix.com