• Gate 7

Rencontre avec Vanessa Auroy, Maire de Toussus le Noble et pilote



Paris le 3 octobre 20222 - Gate7 a rencontré Vanessa Auroy, maire de Toussus le Noble, berceau de l’aviation et quatrième aérodrome d’aviation générale et d’affaires en France. La jeune Maire est également une ingénieure spécialisée en aéronautique, pilote d’avion privé depuis 2013, et titulaire d’une licence professionnelle.



Gate7 : Que représente l’aérodrome de Toussus le Noble pour le village ?


Vanessa Auroy : L’aérodrome de Toussus le Noble était présent bien avant le village et été utilisé par les pionniers de l’aviation les frères Farman et Robert Esnault-Pelterie dès 1907. Il fait aujourd’hui parti de notre patrimoine.


Aérodrome d’affaires et de loisirs, c’est également un centre important de formation aéronautique qui accueille 10 aéroclubs et 3 écoles de pilotage, comme Aston Fly ou Aéropyrénnées.


Toussus le Noble est un village de 1250 habitants et l’aérodrome avec ses 130000 mouvements annuels est une source d’activité économique importante.


C’est, avec 350 emplois directs, pratiquement la seule activité économique de Toussus le Noble et donc un atout territorial important.



Vanessa Auroy, maire de Toussus le Noble Gate7
Vanessa Auroy, maire de Toussus le Noble



Gate7 Est-il possible de faire cohabiter le développement de l’aérodrome et préserver la quiétude des habitants ?


Vanessa Auroy : Notre village, qui se trouve à une trentaine de kilomètres de Paris, offre à ses habitants un cadre de vie rural qu’ils apprécient et auquel ils tiennent.



L’enjeu en tant que Maire est de concilier ce cadre de vie avec les impératifs de l’activité économique de l’aérodrome. Pour que l’équilibre actuel perdure nous devons évoluer progressivement vers une aviation hybride, l’utilisation de carburants durables, les avions électriques et le renouvellement de la flotte actuelle de l’aérodrome.


Ma volonté en tant que maire est de pouvoir accueillir de nouveaux habitants pour que Toussus reste le village dynamique qu’il est aujourd’hui et de construire quelques logements tout en continuant de développer l’activité de l’aérodrome. Cela passe par l’animation d’instances de concertation qui impliquent les riverains, les élus, Aéroport de Paris dont dépend l’aérodrome afin d’accompagner la transition vers moins de bruit et moins d’émissions à un horizon de deux à quatre ans.


Trouver le juste milieu se traduit par exemple, par l’instauration de plages de silence les week-ends et les jours fériés pour préserver la quiétude des habitants. La majorité des habitants de Toussus le Noble accepte l’activité de l’aérodrome mais nous sommes dans un environnement très dense et les habitants des communes avoisinantes sont plus sensibles aux nuisances. Par exemple, la société Aston Fly s’est engagée à ne pas baser d’avions supplémentaires alors que son activité se développe. Nous cherchons également des financements publics pour que les aéroclubs et les écoles de pilotage puissent renouveler leur flotte avec des appareils de nouvelle génération moins bruyants et moins polluants. Les riverains souhaitent limiter le nombre d’avions à propulsion thermique.


La Fédération française aéronautique a choisi d’y baser une flotte d’avions électriques. Ils ne sont que deux pour l’instant, ce que regrettent les associations de défense de l’environnement mais c’est un pas dans la bonne direction.


Gate7: Vous êtes ingénieure aéronautique, pilote et avez exercé votre activité professionnelle au sein du Groupe ADP avant de devenir maire. En quoi cela vous aide-t-il dans votre mandat ?


Vanessa Auroy : Je pense que ma formation, mes compétences techniques et mon passé professionnel ainsi que le contact que j’entretiens avec toutes les parties prenantes me permettent d’avoir une vision 360 et équilibrée des sujets.


Je connais les contraintes des usagers de l’aérodrome et les attentes de la population de Toussus le Noble et des environs. J’ai pu me constituer un carnet d’adresse qui me permet de faire progresser les sujets et de ne pas perdre de temps pour faire mettre en place les solutions. Dans ce cadre j’entretiens des contacts très fréquents avec le groupe ADP, la DGAC, la préfecture ainsi qu’avec l’aérodrome de Cannes qui fait face à des problématiques similaires. Cela me permet d’apporter des solutions pragmatiques aux problèmes qui sont posés.


Je suis convaincue que l’aérodrome de Toussus le Noble peut et doit être une vitrine de l’innovation en matière aéronautique et souhaite favoriser l’arrivée d’entreprises qui expérimentent les technologies du futur pour une aviation décarbonnée et plus silencieuse.

349 vues