• Gate 7

Air France-KLM annonce un plan de mesures de renforcement du capital

Objectif : préparer la reprise et de repositionner le Groupe sur une trajectoire financière durable.


Paris, le 8 avril 2021 -


Le Groupe Air France-KLM a annoncé les mesures qui ont été approuvées par la Commission européenne dans sa décision d'autoriser une opération de 4 milliards d'euros de l'Etat français pour recapitaliser Air France et sa Holding :

Une augmentation de capital d'un montant maximum de 1 milliard d'euros, avec une période de souscription prioritaire pour les actionnaires,


La conversion du prêt direct de l'Etat français de 3 milliards d'euros tiré en instrument obligataire hybride perpétuel.


L'Etat néerlandais poursuit ses discussions avec la Commission européenne concernant des mesures potentielles de renforcement des fonds propres de KLM.


Cession de 18 créneaux ( slots) à Paris-Orly.


Air France-KLM sera soumis aux engagements pris par le gouvernement français afin de se conformer au "Cadre temporaire pour les aides d'Etat destinées à soutenir l'économie dans le contexte de l'épidémie actuelle de Covid-19" (TF) de la Commission européenne.


Ces engagements comprennent la cession par Air France d'un maximum de 18 droits de décollage et d'atterrissage (créneaux horaires) à l'aéroport de Paris-Orly à un transporteur concurrent afin de créer ou de développer une base existante dans cet aéroport, à condition que le transporteur concurrent qui obtient les créneaux horaires d'Air France base ses avions et ses équipages à l'aéroport de Paris- Orly, dans le respect du droit du travail national et européen.


Ce dernier point est nouveau et devrait permettre d'éviter à certaines ultra low cost agressives et opportunistes de s'emparer de créneaux précieux à Paris-Orly. Rappelons que c'est la COHOR qui est chargée de distribuer les lots entre les différentes compagnies qui en font la demande.


Le Groupe s'engage à maintenir la une feuille de route environnementale ambitieuse déjà fixée pour accélérer la transition durable du Groupe, en ligne avec les objectifs de la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC).


Airbus A350 d'Air France

Perspectives

Le groupe Air France-KLM a continué à subir l'impact négatif de la crise du Covid au cours du premier trimestre 2021, notamment en raison d'une troisième vague de la pandémie dans plusieurs pays européens et du maintien des restrictions sur le transport aérien prises par un nombre important de pays.


Au cours des prochains mois, et en particulier au début de l'été, le Groupe prévoit toujours une reprise significative de la demande, en supposant que les effets positifs des campagnes de vaccination accélérées dans plusieurs pays pourraient déclencher des restrictions moins strictes sur les voyages de passagers à travers ces pays.



source Air France KLM / Christophe Chouleur