• Gate 7

Développement de Transavia sur le marché domestique : Le point avec Nicolas Hénin DGA Transavia

Dernière mise à jour : févr. 8

Paris le 3 février 2021


Transavia vient d’annoncer l’ouverture de nouvelles lignes en France au départ de Paris-Orly mais également sur un certain nombre de liaisons entre capitales régionales. La filiale low-cost du groupe Air France / KLM se positionne progressivement comme un acteur incontournable du marché domestique français. Gate7 fait le point avec Nicolas Hénin sur ce développement et les ambitions de la compagnie.



Gate7 : Les annonces du développement de Transavia peuvent surprendre dans le contexte actuel du marché.


Nicolas Hénin : Nous sommes en effet aujourd’hui dans un contexte très particulier et très incertain en raison des contraintes sanitaires qui évoluent et affectent le transport aérien. Les récentes limitations de voyage nous ont en effet obligé à réduire notre offre sur certaines destinations. Pour autant avec ces ouvertures de lignes sur le marché domestique nous nous projetons dans un développement important d’ici deux mois tout en espérant reprendre nos vols progressivement vers nos autres destinations.


Ces nouvelles lignes s’inscrivent dans le plan de restructuration des liaisons domestiques au départ de l’aéroport de Paris-Orly et des escales en région du groupe Air-France KLM et la recherche d’une rentabilité sur ces liaisons ce qui n’était plus le cas depuis de nombreuses années.


Gate7 : Quelles sont ces nouvelles lignes ?


Nicolas Hénin : Ce sont à la fois des lignes de et vers Paris-Orly mais également des lignes transversales au départ des régions d'où nous proposons également des lignes saisonnières pour la Corse.



Au départ de Toulon-Hyères, nous reprenons la ligne vers Paris-Orly qui était assurée par Air France avec 3 vols quotidiens et nous opèrerons 2 vols par semaine vers Brest-Bretagne et Nantes-Atlantique.


Au départ de Brest-Bretagne, nous reprenons la liaison vers Paris-Orly avec 2 vols quotidiens, Toulon-Hyères ainsi qu’Ajaccio dès le 24 avril et Bastia à compter du 12 juin. Ces nouvelles lignes renforcent notre présence à Brest ou nous desservons déjà les aéroports de Marseille-Provence, Toulouse-Blagnac, Montpellier-Méditerranée et Nice Côte d’Azur.


Au départ de Nantes nous desservirons Bastia, Ajaccio deux fois par semaine à partir du 24 avril et Toulon-Hyères également avec deux vols hebdomadaires. Au départ de la base Nantes Transavia dessert déjà Toulouse, Marseille, Nice et Montpellier.



Gate7 : Certains passagers qui ont un statut Elite chez Flying-Blue se sentent un peu lésés car ils ne bénéficieront pas des mêmes avantages qu’aujourd’hui. Que leur répondez vous ?


Nicolas Hénin : Transavia est une compagnie low-cost et les avantages sont en effet liés au tarif et non au statut. Cependant nos tarifs Plus et Max permettent de gagner des Miles en fonction du statut Flying-Blue, ainsi un passager peut gagner jusqu’à 2000 miles sur un trajet aller- retour entre Toulon et Paris-Orly s’il est Platinum et achète un billet au tarif Max.


La fidélité des entreprises est également récompensée avec le programme Blue Biz auquel Transavia adhère. Nous travaillons également à la possibilité d’un accès payant aux salons.



Gate7 : Comment se traduit se développement en ce qui concerne la flotte et le personnel ?


Nicolas Hénin : En 2021, nous allons augmenter notre flotte avec l’arrivée de 8 Boeings 737-800 en location. Le marché actuel nous permet de disposer d’avions récents et de bonne qualité à des prix intéressants. Nous procéderons de la même manière pour 2022. Pour la suite la question de l’arrivée de 737 MAX ou d’un autre appareil reste, à ce stade, ouverte.


Lorsque la demande nous permettra d’augmenter à nouveau nos capacités, nous devrons recruter, mais le timing reste pour l’instant incertain.