• Gate 7

Le plan de sauvetage de KLM dans une impasse

Paris le 2 novembre - Le gouvernement des Pays-Bas suspendra son plan de sauvetage de plusieurs milliards d'euros contre le coronavirus au transporteur national KLM au milieu d'une impasse avec un syndicat de pilotes sur les conditions du plan de sauvetage, a déclaré samedi le ministre néerlandais des Finances.


Le gouvernement a lancé à KLM une bouée de sauvetage de 3,4 milliards d'euros (3,96 milliards de dollars) en juin pour aider la compagnie aérienne à survivre à la forte baisse des transports aériens au milieu de la pandémie. Le paquet se compose d'un prêt d'un milliard d'euros et de 2,4 milliards d'euros de garanties de prêts bancaires.


Boeing 737 KLM à l'aéroport d'Amsterdam Schipol


KLM traverse la pire crise de ses 101 ans d'existence et COVID-19 a sapé les bons résultats de ces dernières années. Afin de garantir l'avenir de l'entreprise et de son réseau aux Pays-Bas, les prêts et les garanties gouvernementales sur les prêts bancaires d'un montant total de 3,4 milliards d'euros sont essentiels. Le refus du syndicat de pilote de s'engager sur de nouveaux efforts met cette aide en danger.


La société a annoncé vendredi avoir enregistré une perte de 234 millions d'euros (273 millions de dollars) au troisième trimestre en raison de la crise de l'aviation provoquée par la pandémie de coronavirus.

Une impasse extrêmement préoccupante

«Sans ce prêt, KLM ne traversera pas cette période difficile», a déclaré le PDG Pieter Elbers dans un communiqué. «Cela rend cette impasse extrêmement préoccupante.»


"Je tiens à remercier les cinq syndicats qui ont signé la clause d'engagement et qui ont assumé leurs responsabilités. A la FNV, nous attendons les délibérations internes. Pour le moment, je ne peux qu'appeler à nouveau le syndicat des pilotes VNV à franchir cette dernière étape et à respecter son engagement en signant cette clause. Dans l'intérêt de ses membres, de tous les collaborateurs de KLM et de l'avenir de notre entreprise." "Je n'ai qu'un seul objectif en tête et c'est pour KLM de survivre à cette crise. Cela ne réussira que si nous gardons tous l’intérêt général à l’esprit et que nous sommes prêts à apporter une contribution qui dépasse notre propre position" a ajouté Pieter Elbers.


©2020 par Gate7. Créé avec Wix.com