• Gate 7

Le renouveau du Terminal 2B de Paris-CDG. Un terminal lumineux, moderne et fluide.

Paris le 4 octobre 2021 - Le Groupe ADP s’est engagé dans une démarche de transformation importante de ses aérogares afin de les adapter aux nouvelles attentes des passagers et des compagnies aériennes ainsi qu’aux évolutions écologiques et règlementaires.


Si l'aéroport Paris-Orly a été profondément transformé en un terminal unique moderne et plus fonctionnel, grâce à la réalisation du Hall 3 qui fait la jonction entre tous les autres halls et la réalisation d’une jetée internationale, l’aéroport de CDG n’est pas en reste.


Gate7 vous emmène aujourd’hui à la découverte du Terminal 2B qui a rouvert au public avant l’été.


le terminal 2B se caractérise par sa luminosité et de beaux volumes

Le terminal 2B conçu par Paul Andreu, l’architecte du Terminal 1, a ouvert en 1983 et répondait aux exigences de l’époque avec notamment la volonté de limiter la distance entre l’arrivée du passager en voiture et son entrée dans l’avion. Devenu obsolète, il est fermé en 2013 et a rouvert ses portes au public en juin 2021 après d’important travaux.


Outre la réhabilitation du terminal 2B et son extension, ces travaux ont vu la création d’un bâtiment de liaison entre les terminaux 2B et 2D. Celui-ci regroupe les postes d’inspection filtrage, une salle de livraison bagages, des surfaces commerciales et des surfaces qui pourront être utilisées comme salon par les compagnies.


Tout en courbes, la nouvelle construction s’intègre parfaitement avec les bâtiments historiques dont les caractéristiques ont été préservées et remises en valeur tout en offrant aux voyageurs des espaces plus modernes et lumineux.


la façade caractéristique des terminaux 2A,B,C et de Paris CDG imaginée par Paul Andreu

Les passagers entrent désormais par une porte unique qui conduit aux banques d’enregistrement des compagnies aériennes. On retrouve des éléments utilisés dans les autres aérogares dont les murs en bois, le sol en marbre blanc et les codes visuels qui font la signature de Paris Aéroports dont le désormais célèbre « Paris vous aime ».


Easyjet est le premier utilisateur de cette aérogare et la zone d’enregistrement dédiée fait la part belle aux bornes libres service et aux comptoirs drop off. Les nouvelles installations permettent aux clients de la compagnie orange de bénéficier d’une expérience au sol du meilleur niveau.


Les comptoirs de dépose bagages d'easyJet principale compagnie du terminal 2B

Compte tenu de la fermeture du terminal 1 en raison de la pandémie, les compagnies du groupe LH (Lufthansa, Swiss Austrian, Brussels) utilisent également ce terminal ou l’on retrouve aussi Turkish Airlines, Alitalia, Air Baltic, Aegean, Croatia, Ukraine International, Blue air ou encore SAS, Royal Air Maroc et Volotea.


Une fois en possession de leur carte d’embarquement, les passagers passent par bâtiment de jonction, véritable cœur des terminaux B et D pour passer les contrôles aux postes inspection filtrage situés au niveau supérieur.


Lors du passage avant de prendre l'escalator, les plus observateurs pourront remarquer en levant la tête une représentation graphique de la place des Victoires, clin d'oeil à Paris.



Les postes inspection filtrage sont au nombre de 10 chacun avec deux lignes et ouverts en fonction de l’affluence. Particularité de ce PIF, les écrans de contrôle sont situés dans un lieu centralisé et non directement sur chaque ligne de contrôle. Cette salle en étage, vaste et lumineuse, donne directement sur les aires de stationnement ou on peut apercevoir le ballet des avions.








Des escaliers mécaniques ou ascenseurs conduisent au niveau inférieur où se trouvent les zones de commerces dont la halle gourmande avec 27 nouveaux commerces et les 3 salles d’embarquement dont une salle d’embarquement internationale de 6100 m2, une salle d’embarquement bi-statut internationale et Schengen de 900m2 et une salle d’embarquement au large de 1500m2. La flexibilité des salles d’embarquement permet de s’adapter aux évolutions du trafic et des compagnies clientes.






La Halle gourmande évoque l’architecture parisiennes des halles et des passages couverts et offre un large choix aux passagers. A son entrée se trouve un immense écran tactile qui permet à chacun de trouver facilement son chemin vers sa porte ou le commerce qu’il recherche.


l'écran tactile qui permet à chacun de s'orienter

Le terminal B comprend de 5 à 9 postes avions au contact – 9 moyens-porteurs ou 5 gros porteurs – et 7 postes moyens-porteurs au large. La totalité des passerelles ont été renouvelées avec des équipements plus modernes et vitrés.


un avion easyJet au contact au terminal 2B

La hauteur sous plafond, la luminosité des salles d’embarquement ouvertes sur l’extérieur, le choix des matériaux et la fluidité du terminal B et du bâtiment de liaison contribuent à une expérience client très agréable.



Le vitrage à faible émissivité qui laisse pénétrer la lumière naturelle participe de façon déterminante à la performance énergétique du bâtiment tout comme la centrale d’air nouvelle génération.


Coté coulisses, un nouveau système de tri bagages performant qui permet de traiter 1000 bagages à l’heure a été installé.


Saluons cette réalisation réussie qui respecte l’esprit originel tout en faisant entrer le terminal B dans une nouvelle ère.




texte et photos Christophe Chouleur pour Gate7


Merci à Antoine Alexandre, Arnaud Gaulupeau et Isabelle Loi d'ADP pour leur précieux concours.


460 vues

Posts récents

Voir tout