top of page
  • Photo du rédacteurGate 7

AIR CORSICA remplace Corsair à la présidence du bureau de la COHOR

Paris le 6 décembre 2023 - Peu connue du grand public la COHOR, Association pour la Coordination des Horaires joue un rôle important pour l'aviation commerciale en France. Ses missions sont d'allouer des créneaux pour une utilisation optimale des ressources aéroportuaires dans le respect des contraintes et de surveiller la bonne utilisation des créneaux horaires attribués aux compagnies aériennes.


L’association a été créé en 1995, période de forte croissance du secteur aérien et ou la saturation des aéroports, notamment parisiens, a rendu nécessaire la mise en place d’un système de planification et de coordination des horaires selon le règlement européen CEE 95/93 fixant des règles communes en ce qui concerne l'attribution des créneaux horaires dans les aéroports de la Communauté. La COHOR veille également à la prise en compte de règles nationales fixées par la DGAC. A l’origine les compagnies et les aéroports finançaient le fonctionnement de la COHOR. Désormais, les compagnies qui se posent sur les aéroports cordonnés par la COHOR, s’acquittent d’une redevance de 2 euros par créneau.


Jusqu'à il y a peu, Air Corsica, qui est un membre historique de l'association, était présente au conseil d'administration au même titre qu'Air France, ASL Airlines, Air Caraïbes, Corsair, Transavia, Hop, et les aéroports de Paris, Lyon et Nice, mais n'était pas présente au bureau présidé par un représentant de Corsair.



Marie Antoinette Santoni Air Corsica
Marie Antoinette Santoni

Le représentant de Corsair, Julien Houdebine, quittant la compagnie et n’étant pas remplacé dans l’immédiat, l’association a procédé à une élection pour le renouvellement du bureau et l’élection de son nouveau Président.


Air Corsica s’est porté candidate, le profil de compagnie régionale et neutre de la compagnie a sans doute pesé en faveur d’Air Corsica pour ce poste, le Conseil d’Administration devant, conformément au statut de l’association exercer garantir la totale indépendance de la coordination et la bonne gestion de l’association. Après un vote des membres du Conseil d’Administration, Air Corsica a été élu au nouveau Bureau et Marie Antoinette Santoni représentant la compagnie Air Corsica a été élue nouvelle Présidente du Conseil d’Administration à l’unanimité des voix du Conseil. Le président du Conseil d’Administration est le garant de la gouvernance de la Cohor. Il s’assure du respect des membres de la Cohor de l’application des statuts de la Cohor et veille au maintien de la stricte indépendance de la fonction de coordination.


L’un des objectifs de la nouvelle présidence est de réunir le bureau plus fréquemment compte tenu du nombre de sujets importants à traiter indique Marie Antoinette Santoni Brunelli, avec pour objectif notamment de s’assurer de la trajectoire économique de l’association et soutenir les réformes engagées par Grégory JAMET son DG dans la gestion, l’organisation interne et l’amélioration continu de son système d’information.




COHOR
Les représentants de la COHOR

Entretien rélaisé par Christophe Chouleur pour Gate7



Dans certains aéroports comme Paris Orly, Paris CDG et Nice aux capacités limitées se pose la question, non seulement le nombre de créneaux (leur qualité numéraire) mais aussi le créneau horaire (leur qualité horaire) qui est toute aussi stratégique pour la compagnie. La COHOR est ainsi amenée à faire des propositions de créneaux parfois décalées par rapport à l’horaire souhaité par la compagnie.


Pour mémoire en France les créneaux ne sont pas monnayables entre compagnies comme cela se fait au Royaume Uni.


Air Corsica a estimé que le moment était opportun pour prendre la tête du Conseil d’Administration qui était occupé historiquement par Corsair précise Marie Antoinette Santoni Brunelli.


Air Corsica, compagnie régionale indépendante, qui n’a pas les mêmes enjeux de créneaux que d’autres compagnies a plus facilement le recul et la neutralité nécessaire pour occuper cette fonction conclue-t-elle.



Comments


bottom of page